C’est un concept made in Morlanwelz. Ce samedi 26 juin, l’Office du tourisme de l’entité donne rendez-vous aux habitants pour découvrir un beau projet, appelé Code Mémoire. Une promenade sonore originale, de l’ASBL du même nom. "C’est une application gratuite qui permet de scanner des QR codes appliqués sur des lieux emblématiques (monuments, lieu touristique...) d’une ville ou d’un métro ou d’un village et d'écouter des récits, des histoires, réelles ou fictives, liées au territoire et à la mémoire de ses habitants", explique Giorgio Facco, échevin de la culture.

Des artistes et comédiens de l’entité travaillent actuellement sur le projet, comme ceux du projet théâtre citoyen "La Guerre des clochers n'aura pas lieu". Ces derniers ont apporté leur voix au projet Code Mémoire. Et ce sont des musiciens du coin ont réalisé l’habillage sonore, alors que les sessions d'enregistrement se sont déroulées au Centre culturel le sablon à Carnières.

Parmi ces artistes, l’incontournable Pierre Mathues interprète le texte des "Vîs Grands Pés", ou encore Jean Charles Van Antwerpen qui parle de la légende de l’ours de Carnières. "Il y a eu Françoise Quinet dont le texte se trouvera devant le cimetière de Mont Saint Aldegonde, Bernard Melchior, Renza Finet, Luigi Giuliano et sa guitare...", énumère l’échevin.

Une dizaine de lieux ont donc été spécialement choisis à Morlanwelz : le pavillon touristique, le pont Saint-Pierre, le Prieuré de Montaigu, L’Olive, le Musée Alexandre-Louis Martin et le futur monument des "Vîs Grands Pés" qui sera inauguré en septembre à l’orée du Ravel, et du Bois de Mariemont, à la rue Warocqué.

Ce samedi 26 juin, à 14h, un top départ sera donné pour faire, en compagnie d'Helder Wasterlain, réalisateur du projet, une partie du parcours cyclable qui conduira jusqu'au Centre culturel, place de Carnières. Il sera possible pour les plus sportifs de continuer la balade Vhello "Une belle opération réalisée grâce au financement "supracommunalité" de la Province de Hainaut et dans le cadre du projet Vhello, soutenu par le Feder", ajoute la députée provinciale Fabienne Capot, en charge de la Culture et du Tourisme.

Un concept nouveau dans la région, mais inspiré de la région bruxelloise, où il a été un véritable succès notamment à Matongé. Et c’est maintenant au tour de Morlanwelz de le découvrir !