Après quelques péripéties, Franck Lorigiola est déterminé à mener à bien son projet.

En septembre dernier, nous vous annoncions que le tout premier centre de revalidation pour espèces animales vivants à l’état sauvage (Creaves) de la région du Centre était sur le point de voir le jour. Franck Lorigiola, instigateur du projet, accueillait même déjà plusieurs petits animaux sauvages (hérissons, oiseaux, ...) blessés chez lui. Il attendait alors que la Région wallonne reconnaisse officiellement son refuge comme étant un Creaves.

Mais le projet a connu plusieurs petits problèmes. "Nous sommes toujours dans les démarches qui ont pris du retard", explique Franck Lorigiola. "Il y a eu plusieurs petits soucis administratifs qui se sont posés. Lorsque le département Nature et Fôrets de la Région wallonne a reçu notre demande de projet Creaves, il y a eu certaines incompréhensions. Nous avons donc réintroduit un dossier mais nous devons désormais faire des formations supplémentaires."

© SH

Franck Lorigiola va donc devoir débuter un cursus plus complet afin d'être formé plus en profondeur. "En fonction des modules que j'aurais terminés, le Creaves pourrait accueillir les animaux selon les espèces. Nous ouvririons par exemple d'abord aux hérissons, puis aux rapaces, etc. Le dossier est donc complet mais manque encore quelques démarches à réaliser."

Parallèlement, le Morlanwelzien a été victime d'un vol dans son véhicule il y a deux semaines. "On nous a notamment volé une caméra, une cage de trappe, une cage de transport pour chat, de la nourriture pour chat mais aussi une clef usb avec plusieurs documents de l'association ainsi que le dossier du Creaves qui reprend toutes nos installations. Heureusement, nous avions des sauvegardes mais ce vol a été un coup dur pour nous."

Ces différents éléments ont ralenti l'évolution du projet mais la détermination de Franck Lorigiola et de ses assistants est toujours aussi forte. L'association a récemment reçu des nouvelles cages qui pourront accueillir de nombreux oiseaux blessés. Prochainement, un grand sauvetage de batraciens sera également organisé à Morlanwelz.