Centre

Mais l'inauguration ne devrait pas se faire avant le début de l'année 2020.

Encore quelques mois de patience avant de découvrir la Maison du temps qui passe totalement rénovée. La restauration complète du Prieuré de Montaigu, le plus ancien bâtiment de Morlanwelz (construit au XVIIe siècle), est bientôt terminée. "Nous sommes dans la phase finale des travaux de gros-oeuvre", explique Giorgio Facco (PS), l'échevin du patrimoine et du tourisme. "Il reste encore quelques aménagements à apporter. Cette phase sera terminée pour le début du mois de septembre."

Dès la réception provisoire du chantier, c'est la phase d'aménagements intérieurs qui débutera afin d'accueillir le centre d'interprétation. "Le travail a déjà débuté en collaboration avec les scénographes selon les différents besoins. Mais la phase pratique d'installation débutera à l'automne. Nous espérons ainsi tout terminer pour pouvoir ouvrir à la fin de l'année 2019 ou bien au début 2020. Tout dépendra de la vitesse de mise en place de la scénographie. C'est vrai qu'il y a un petit retard de quelques mois à ce niveau-là mais rien de grave."

Le public ne devra cependant pas patienter jusqu'en 2020 pour découvrir la rénovation du prieuré. "La thématique de la future exposition prévoit d'évoquer notamment l'histoire du prieuré. Nous allons donc profiter des journées du patrimoine (NdlR : du 13 au 15 septembre 2019) pour montrer aux gens l'évolution des travaux qui ont déjà été effectués. Nous y présenterons les étapes des différentes restaurations à travers l'histoire ainsi qu'une petite retrospective des travaux actuels."

Une fois ouverte, la Maison du temps qui passe abritera une partie de l'impressionnante collection du Cercle d'histoire et d'archéologie ainsi que des expositions ponctuelles. Elle deviendra aussi un point de chute touristique, au même titre que le pavillon situé dans le bas du parc de Mariemont. Avant la rénovation, le Prieuré abritait le musée communal depuis les années 50.