Centre

La faute à la piscine d’Anderlues dont les travaux ne seront pas finis avant 2019.

Les professeurs d’éducation physique des écoles de Morlanwelz pourraient une nouvelle fois devoir se passer de la natation dans leur programme. Le chantier de la maudite piscine d’Anderlues devait être terminé pour la rentrée. Cela ne sera finalement pas le cas.

Les écoles morlanwelziennes, qui fréquentent habituellement cette piscine, se retrouvent donc sur le carreau. « Nous avions l’espoir de trouver une solution alternative pour une réouverture en septembre ou octobre 2018 », débute Gérard Mattia (PS), échevin de l’enseignement. « Malheureusement, nous avons appris à la fin du mois de juin que ce n’était pas possible. Les experts ne pouvaient pas garantir une sécurité totale aux baigneurs. »

De nouveaux travaux ont été entrepris et le délai est à nouveau rallongé. La piscine d’Anderlues ne rouvrira donc pas avant le printemps 2019, au plus tôt. « Je pense que ça va être très compliqué pour cette année scolaire 2018-2019 de pouvoir profiter des installations de la piscine d’Anderlues », regrette l’échevin de Morlanwelz.

La commune de Morlanwelz tente désormais de trouver une alternative. « Nous avons contacté la commune de Binche mais toutes les plages horaires sont déjà occupées. Nous sommes désormais en pourparlers avec la piscine de La Louvière, même si les horaires sont aussi déjà bien remplis. La piscine de Chapelle-lez-Herlaimont était notre troisième piste mais elle est aussi toujours en travaux. »

Pour rappel, la piscine d’Anderlues a été fermée en 2005. La réouverture promise en 2011 ne s’est pas faite. Rebelote en 2017, où une inauguration était prévue en avril, pour être reportée à septembre. Quand enfin la piscine ouvre ses portes, le lundi 6 novembre, on apprend même pas 48 heures après qu’il faut fermer les bassins d’urgence suite à un problème de surdose de chlore. De là, des problèmes de condensations sont aussi remarqués, qui finalement nécessitent de lourds travaux qui prendront fin, si tout va bien, dans le courant de l’année 2019.