Les élèves veulent susciter la réflexion sur l'environnement.

C'est l'aboutissement d'un projet scolaire entamé au mois d'octobre 2019. Ce mardi matin, une grande fresque collective réalisée par les élèves de deuxième année des cours de français de l'Athénée provincial Raoul Warocqué à Morlanwelz sera installée sur les murs extérieurs de l'école. L'objectif de cette création étant de susciter la réflexion, via l'art, sur le thème de l'environnement.

Pour proposer aux autres élèves de l'école de réfléchir aux moyens de préserver l'environnement et la planète, les jeunes de sept classes deuxième année ont travaillé durant toute l'année avec la Fondation Folon pour créer une fresque collective constituée d'affiches engagées.

"Avec nos affiches, nous voulons poser des germes de réflexion et susciter un changement", explique l'un des élèves. "Nous espérons sensibiliser tous ceux qui la verront au Plateau Warocqué. Nous avons été vraiment séduits par l'oeuvre de Folon, l'engagement de cet artiste. Comme lui, nous avons choisi d'emprunter le dessin, l'art, comme autre voie que l'écriture, pour partager notre regard."

Vivre dans un monde plus beau par le biais d’un trait de crayon, c'est possible. Tout un univers de simplicité, de douceur des couleurs et de poésie sans mots accueillera les élèves du plateau Warocqué dès la rentrée scolaire prochaine.

© DR