Le conseiller communal est déçu par les résultats des candidats cdH de sa liste.

Avec 1.417 voix (13,23%), la liste M+ de Marceau Mairesse (ex-PSC) est peut-être le grand perdant des élections communales à Morlanwelz. Précédemment à 7 sièges, la liste descend à 3 sièges. "Nous n'avons pas perdu plusieurs sièges", analyse de son côté Marceau Mairesse. "Nous n'étions plus que deux de lnotre actuelle liste M+ au conseil communal (NdlR : plusieurs sont partis vers 100% Citoyen) donc nous en avons même gagné un. Mais j'admets que je m'attendais à de meilleurs résultats."

Le chef de file M+, qui a tout de même reçu 383 voix de préférence, pointe le manque d'apport des membres cdH présents sur sa liste, parmi lesquels Jean-Marie Hoff (162 voix). "Nous espérions un apport de voix de la part des candidats cdH. Mais c'est le contraire qui s'est produit. Ces voix-là sont certainement parties vers la liste 100% Citoyen. Jean-Marie Hoff siègera au conseil mais uniquement car il suppléera au Dr Busquin qui ne peut pas être élu car son fils est élu sur la liste 100% Citoyen."

Conseiller communal depuis 1977, Marceau Mairesse ne s'avoue pas pour autant vaincu. Que du contraire. Il souhaite redynamiser la section cdH de Morlanwelz. "Le cdH, n'est plus vraiment organisé dans la commune depuis une dizaine d'années. Or, beaucoup des autres membres de M+ sont des anciens du cdH. J'ai donc proposé à Jean-Marie Hoff de refaire une vraie section cdH telle que je l'ai connue lorsque j'étais député. Il faut que le cdH soit réorganisé. Si le projet démarre, j'aimerais en faire partie. Pour l'avenir de la liste M+, je ne sais pas encore mais je souhaite qu'une section cdH fonctionne vraiment."

Dans six ans, Marceau Mairesse sera âgé de 79 ans. L'âge étant, il pense évidemment à se tourner vers l'avenir de son mouvement. "Je ne compte pas arrêter mais je pourrais peut-être pousser la future liste", confie-t-il. "Nous voudrions donner une nouvelle impulsion avec des jeunes. Certains sur notre liste actuellement n'ont pas encore 30 ans mais ont déjà fait des résultats encourageants. Il y a par exemple Amandine Babusiaux, Aurélie Forys ou Séréna Cambier."

En attendant, l'ancien député ne lâchera rien et compte tenir une oppposition toujours aussi forte au conseil communal. "Nous allons réaliser un bulletin annuel pour montrer à la population le travail des 25 conseillers communaux. C'est facile de promettre des choses durant la campagne. Mais certains ne proposent jamais rien au conseil communal. Avec le PV de chaque conseil, je vais analyser les interventions de chacun."