Tout le monde se demande ce qu'il s'est passé dans la nuit du 26 décembre dernier

Où sont donc passés Shujaat Yawary et Kauhsar Hussain et que leur est-il arrivé pour qu’ils ne donnent plus de nouvelle depuis déjà 20 jours ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres des habitants de la rue de la Station, à Carnières. Le couple belge d’origine afghane a en effet disparu le 26 décembre dernier et n’a, depuis, plus donné signe de vie.

Cette nuit là, entre minuit et 6 heures du matin, mari et femme quittaient le domicile en laissant derrière eux leurs six enfants. Le véhicule familial avait été retrouvé abandonné, le moteur encore en route et les portières ouvertes, sur le site désaffecté d’Inter-Béton, dans la ville basse de Charleroi, à deux pas de la Sambre. Des traces de sang auraient aussi été retrouvées dans le véhicule.

Le déroulé des faits interpelle les voisins. "Pourquoi sont-ils partis en pleine nuit sans leurs enfants ? Nous nous posons beaucoup de questions, nous attendons avec beaucoup de fébrilité la suite de l’enquête...", nous explique une voisine. "Les jours passent et nous craignons d’apprendre une mauvaise nouvelle. Avaient-ils des problèmes et sont-ils partis pour protéger leurs enfants ? Nous ne connaissons par leur histoire"

Selon les riverains, le couple était sans histoire. "Dans la rue, nous nous connaissons tous de vue, nous nous aidons en cas de besoin mais personne ne se connaît vraiment. Je ne peux que dire qu’ils étaient sympathiques, ils disaient toujours bonjour. Ils n’ont jamais posé le moindre problème." Selon le parquet de Charleroi, qui a placé le dossier à l’instruction et lancé un avis de recherche ce lundi, "un différent familial houleux s’est perpétré entre les membres du couple."

"Je ne les ai jamais surpris en train de se disputer, je n’ai pas plus entendu d’éclats de voix", poursuit la voisine. "Mais on ne sait jamais vraiment ce qu’il se passe sous les toits..." Toujours selon le parquet, la fille aînée du couple aurait eu un échange pour le moins inquiétant avec son père avant la disparition. Ce dernier lui aurait annoncé qu’il était probable que les enfants ne les revoient plus, ni lui ni leur mère. Des propos qui suscitent évidemment l’inquiétude.

Pour l’heure, l’enquête se poursuit. Les enfants ont quant à eux été pris en charge par leur grand-père.