Bonne nouvelle pour les amateurs de vélos et pour les familles en quête de promenades. Les travaux d’extension du réseau Vhello sur l’entité morlanwelzienne sont terminés. Le feu est donc au vert pour les usagers, les nouveaux tronçons peuvent recevoir leurs premiers visiteurs. La Province de Hainaut poursuit le développement de son réseau cyclable à points-nœuds, après sa mise en place en 2019. Avec ses 880 kilomètres d'itinéraires balisés dans les régions du Borinage et du Centre, la province souhaite en faire un axe essentiel de la croissance de son offre touristique, créant ainsi des retombées économiques non négligeables.

L’occasion de (re)découvrir les plus beaux coins de Morlanwelz. "Un bonheur pour la région du Centre, les familles, les sportifs et même les personnes à mobilité réduite, parce qu’ici, tout le monde a le droit de prendre l’air, et de se mettre au vert", commente la chargée de presse de la Province de Hainaut. Parmi les nouveaux tracés, l’un d’entre eux passe par le parc de Mariemont, avec son musée, ses sculptures et ses arbres classés.

Touristes et citoyens devraient trouver leur bonheur. "Les promeneurs de tout âge, et à mobilité réduite, peuvent facilement accéder à ce poumon vert, depuis le centre de la commune, tandis que les amateurs de sports cardio s’entraînent sur les appareils de musculation, à deux pas du pavillon touristique où l’on peut louer des vélos et se garer facilement, avant de se désaltérer, de faire une incursion dans le bas du parc", poursuit le service communication.

Pour les amoureux du VTT, un circuit se prête particulièrement à la pratique. Du côté du Plateau Warocqué, en commençant par le Prieuré de Montaigu, les vététistes passeront près des anciennes maisons de mineurs de la cité de l’Olive, pas loin de l’ancienne fosse de la réunion des charbonnages de Mariemont-Bascoup.

Au total, ce sont plus de 200 kilomètres de tronçon qui seront rajoutés au parcours actuel sur l’ensemble du réseau Vhello. Les travaux avaient débuté le 9 avril dernier à Braine-le-Comte. Depuis, plusieurs communes peuvent déjà en profiter comme Chapelle-lez-Herlaimont. La fin des opérations sur la totalité du réseau est prévue pour juin de cette année.