Une quinzaine d’acteurs locaux ont rejoint Objectif Terre.

A l’heure des marches pour le climat et de l’ère de la déconsommation, les centres culturels de Braine-le-Comte et Soignies ont décidé de s'engager dans une démarche durable avec un nouveau projet baptisé Objectif Terre. Il mêle implication citoyenne et environnement au travers d’un programme d’activités.

Le déclencheur ? Les faits d’actualités articulés avec les enjeux de réappropriation du temps et de l’espace qui animent le prochain contrat-programme des Centres culturels de Braine-le-Comte et Soignies. "Avec le projet Objectif Terre, nous avons à cœur de reconnecter les citoyens à leur milieu, des les éveiller à l’enjeu environnemental, de faire dialoguer l’art et les démarches éco-citoyennes", commentent-ils.

Une quinzaine d’acteurs locaux les a rejoint, tous animés et interpellés par ce même intérêt commun : la Terre. Ce projet a en effet été accueilli et rejoint par le Chant des Possibles, le GRACQ, Soignies & Braine en Transition, Les vies dansent, Youkali Terre, la Bibliothèque, Equilibre & sens, Henri Champ, Le grand bois commun, Henri Champ, Le Square Chêne Tampon, Soignies Zéro Déchets, L’office du Tourisme et Les affaires économiques de Soignies… "Donner de la visibilité à leurs actions et développer des synergies pour parler toujours à plus de citoyens sont des objectifs supplémentaires."

Pour répondre aux préoccupations environnementales, ils ont composé un programme évolutif d’activités : spectacles, cinéma, conférences, ateliers, etc. Trois rendez-vous sont déjà planifiés dont le premier est prévu le 11 mars à la salle Baudouin IV de Braine-le-Comte. "Tchernobyl, 30 ans après. Une pièce poétique sur le devoir de mémoire où problématiques scientifiques et politiques sont abordées de manière originale."

Infos : www.ccblc.be