Centre

Un accord a été trouvé entre la coopérative et les propriétaires.

"La voie est libre. Notre projet, nourri et vitaminé devient réalité : le Grand Bois sera Commun", se réjouissent les fondateurs de la coopérative créée pour racheter ce bois de plus de 79 hectares situé à Hennuyères. Un accord a en effet trouvé ce mardi soir avec les propriétaires : "un engagement écrit nous garantit l'achat du bois."

Près de 800 000 euros ont été récoltés grâce au soutien de plus de 1700 coopérateurs. Ce qui a permis aux instigateurs du projet de proposer une offre conséquente de rachat du bois dont le prix demandé est de 695 000 euros. "Attention toutefois. Le projet continue d'avoir besoin de coopérateurs : la souscription reste ouverte. En effet, il faudra bientôt réunir la somme et des projets immédiats pourront prendre forme dès que la coopérative sera constituée."

Il y a quelques jours, la coopérative a pourtant crû que son projet ne verrait jamais le jour. Un acheteur potentiel a en effet déposé sur la table du propriétaire de ce bois privé la somme de 640 000 euros alors que la somme récoltée par la coopérative atteignait à peine 400 000 euros. Toute l'équipe s'est donc lancé dans le pari fou de faire gonfler la cagnotte en quelques jours. Finalement, le total espéré a été atteint en quelques jours. Il ne restait plus qu'à convaincre les propriétaires. Ce qui est chose faite.

Pour rappel, les coopérateurs entendent par leurs actions sauvegarder l’environnement via un classement en réserve naturelle d’une importante partie du bois dont l'ensemble est aussi concerné par un site Natura 2000 et est partiellement un site classé. Les 30 à 40% restants seraient utilisés au développement d’activités, évidemment compatibles à la préservation de la nature. On parle de bivouacs, de petits gîtes, de tracés de balade, de sentier pédagogique, de géologie ou encore de vergers, de ruches, de développement de points d'eau. Le projet prendra forme dans les prochains mois.