À Peissant, les Gilles auraient dû battre le pavé ce week-end. Mais ce village d'Estinnes comme partout ailleurs dans la région du Centre, la pandémie de coronavirus en a décidé autrement. La société "La Neutrale" n'allait pas ronger son frein pour autant en attendant 2022. D'autant plus qu'elle célèbre son 65e anniversaire cette année.

Pour marquer le coup, les Gilles ont donc sorti une bière pertinemment baptisée "La Neutrale". Voilà des décennies que la brasserie de Peissant a fermé ses portes. Les rois du carnaval se sont donc tournés vers Erquelinnes. "Nous avons travaillé avec la Brasserie Brootcoorens. C'est une petite structure artisanale qui produit des bières naturelles. Nous avons tiré 1.400 bouteilles pour un premier brassin, en espérant qu'il y en aura d'autres", explique Philippe Schouckens, président de la Neutrale.

Les bières rousses sont réputées colorées, savoureuses et faciles à boire. C'est dans cette catégorie que joue la Neutrale avec ses 7 degrés. Les Gilles de Peissant l'annoncent à leur image: typée, chaleureuse et conviviale. Elle est disponible auprès de la société au prix de 7.5 euros la bouteille, ou 20 euros le pack de trois.

"Pour nous, c'est aussi une manière de garder le contact avec les habitants du village", poursuit Philippe Schouckens. "Nous avons d'ailleurs distribué en cadeau des ouvre-bouteilles avec le logo de la Neutrale."

Avec quelque 60 Gilles et 35 Bonnes Vivantes, une petite centaine d'acteurs font vivre le folklore à Peissant. Dès que les conditions sanitaires le permettront, la Neutrale pourra y couler à flots à l'occasion des festivités qu'organise la société tout au long de l'année et pour le prochain carnaval, évidemment.