C'est devenu une coutume à Morlanwelz. La semaine de la mobilité se ponctue avec un dimanche sans voiture, comme dans certaines grandes villes comme Bruxelles. Mais cette année, le centre-ville sera toujours accessible aux véhicules motorisés. "En raison de la crise sanitaire qui nous touche et de l’avenir incertain, nous avons dû reporter cette douzième édition à 2021", regrette François Devillers, échevin de la mobilité à Morlanwelz.

Le contexte et les délais n'ont pas permis d'organiser correctement l'événement prévu ce troisième dimanche de septembre. "Ce n'est pas un abandon de l’initiative. Mais vu les circonstances sanitaires, il nous était impossible d'organiser correctement cela. D'autant plus qu'il faut s'y prendre plusieurs mois à l'avance. Nous aurions dû tout planifier dès le mois de juin pour être prêt à la rentrée. Ce n'était pas possible."

Lors des précédentes éditions, aucune voiture n'est tolérée au sein d'un périmètre établi autour de la Grand Place. Il est aussi possible de relier Morlanwelz à Carnières sans croiser le moindre véhicule. Des activités sont proposées dans le centre-ville avec, en point d'orgue, la traditionnelle course de caisses à savon. 

Mais tout cela n'aura pas lieu avant le 19 septembre 2021. "Nous essayerons de rattraper l'édition annulée en apportant des nouveautés l'année prochaine et avec encore plus d'animations", assure François Devillers.