Centre

C'est sous un magnifique soleil que le départ a été donné ce dimanche matin.

C’est ce dimanche qu’Ecaussinnes accueillait la randonnée vélo de la Communauté Urbaine du Centre (CUC). Pour cette neuvième édition, six parcours étaient proposés afin que tout le monde y trouve son compte. Les participants pouvaient donc enfourcher leur vélo pour un parcours de 15, 35, 60, 80, 95 ou 110 kilomètres.

La randonnée fait partie du challenge du Centre et est également organisée dans le cadre de la Fédération francophone belge de cyclotourisme. Ce qui explique probablement en partie le joli succès rencontré par l’événement ce dimanche. En fin de matinée, ce sont quelque 550 cyclistes qui s’étaient enregistrés au départ tandis qu’ils étaient une soixantaine à opter pour la marche nordique, proposée pour la première fois l’an dernier.

"Nous sommes agréablement surpris par le nombre de participants. Il augmente vraiment d’année en année", souligne Lorrie D’Addario au nom de la CUC. "Nous avons constaté la présence de nombreuses familles avec enfants et ça, c’est très positif car c’est ce que nous souhaitions. Certains de nos participants ne sont pas nécessairement cyclistes mais enfourchent leur vélo pour découvrir la région. Le fait de proposer la marche nordique permet par exemple de toucher un public plus large, c’est une discipline plus accessible que le vélo."

Pour Alain Leroy, responsable de Hainaut Sport et des parcours de cette randonnée, le bilan est tout aussi positif. "Nous avons eu beaucoup de chance avec la météo. Nous avons vraiment pu profiter des tracés et faire (re)découvrir certains coins bucoliques d’Ecaussinnes et plus globalement de la région puisque nous étions à proximité du Plan Incliné, du Bois de la Houssière ou encore du château du Roeulx."

Enfin, notons que les participants auront pu bénéficier de nombreuses informations auprès de la Maison du Tourisme du Centre, qui en plus d’avoir mis des vélos à la location, a profité de l’occasion pour faire découvrir le réseau Point Nœud. « Notre présence est stratégique, on sait que la randonnée attire au moins 500 personnes. C’était une belle opportunité de distribuer les cartes du réseau, d’expliquer son fonctionnement. »