Centre

Le centre la Marlette et le lac de Claire-Fontaine seront probablement pris d'assaut.

Cette fois, la canicule est bien présente. Et elle restera chez nous au moins jusqu'à la fin de la semaine. Pour profiter du soleil ou tout simplement se rafraîchir, plusieurs établissements sont prêts à vous accueillir. Mais il faudra probablement faire face à la foule et à des importantes files d'attente puisque ces lieux de baignade ne sont pas légion dans la région du Centre.

Il y a tout d'abord les traditionnelles piscines communales : celles de Binche ou Chapelle-lez-Herlaimont sont ouvertes au contraire de celle de Soignies fermée exceptionnellement du 19 au 30 juin 2019. Celle d'Anderlues est également fermée, et ce depuis plusieurs années.

Le centre aquatique Sportoase de Braine-le-Comte est en revanche accessible tout comme le Point d'Eau de La Louvière qui possède une petite zone de jeux extérieure pour les enfants. Non-loin de Soignies et Braine-le-Comte, la piscine d'Enghien et son centre Aquaplanet proposent aussi un espace ludique (mais intérieur) pour les enfants.

© DR

Mais pour piquer une tête dans l'eau tout en profitant du soleil, il n'existe que deux endroits reconnus officiellement par la Wallonie dans la région du Centre : le plan d'eau de la Marlette (Seneffe) et le lac de Claire-Fontaine (Chapelle-lez-Herlaimont). Il s'agit de lieux qui font l’objet de contrôles de qualité réguliers par le service public de Wallonie et ce tout au long de la saison balnéaire qui s’étend du 15 juin au 15 septembre.

La Marlette fait partie du centre Adeps de Seneffe où il est également possible de faire du kayak, de la voile ou de l'aviron. Quant au centre de délassement de Claire-Fontaine, il accueille de nombreux baigneurs durant la période estivale grâce à sa plage, ses toboggans et ses activités nautiques.

D’autres plans d’eau peuvent éventuellement être propices à la baignade mais ne font pas l’objet d’un suivi permanent de leur qualité, notamment bactériologique. Rappelons aussi qu'il est extrêmement dangereux de se baigner dans les nombreuses carrières que possède la région du Centre. La température de l'eau n'y dépasse que rarement les 5 degrés et le choc du passage avec la température extérieure peut être fatal.

© AVPRESS