Centre

Les orages ont été relativement brefs mais intenses.

Le pays était placé en alerte orange, ce mercredi. Tant du côté de l’IRM qu’au niveau plus local via la page Facebook Météo-Mons, les prévisions étaient inquiétantes. Malheureusement, l’alerte était justifiée : plusieurs communes de la région du Centre et de la région montoise ont été plus durement touchées par les intempéries.

Si aucun dégât majeur n’était à déplorer à l’heure d’écrire ces lignes, plusieurs rues se sont retrouvées sous eaux, touchées par de plus ou moins importantes coulées de boues. C’était notamment le cas en milieu d’après-midi à Carnières (commune de Morlanwelz), à la rue Saint-Hilaire plus précisément.

© DR

Cette même rue avait déjà été touchée de la sorte quelques jours auparavant. « Notre rue est constamment inondée par les écoulements d’eaux et de boues en provenance des champs. Samedi, nous avions déjà subi les inondations, les pompiers avaient mis une matinée à nettoyer », peste un riverain. « Aujourd’hui, après 15 minutes d’orage, c’est de nouveau reparti. »

Comme souvent dans pareil cas, l’autorité communale a été interpellée. C’était également le cas du côté de Quévy, où certains ont regretté que certains avaloirs soient bouchés. La petite commune rurale est elle aussi régulièrement touchée par les inondations. Du côté des riverains concernés, le verre est plein.

Enfin, à Mons même, circuler nécessitait de la prudence. À la rue Maurice Flamant par exemple, plusieurs centimètres d’eau stagnaient, rendant le passage moins aisé. Si dans certaines communes, des aménagements sont prévus pour éviter pareille situation, rappelons que des orages comme ceux qui ont frappé la région ce mercredi et pareilles précipitations sur de brefs laps de temps restent heureusement rares… Et imprévisibles.