Centre

Il sera même possible de dormir dans des tipis.

Dans quatre semaines, le Seneffe Festival fera vibrer le château de Seneffe grâce à son affiche assez exceptionnelle : Manau, Kyo, Magic System, Tanaë, RO x Konoba, Mosinmann et bien d'autres. Pour célébrer ses dix années d'existence, le Seneffe Festival a voulu mettre les petits plats dans les grands en invitant des artistes de renom mais aussi en incluant de nombreuses nouveautés à son organisation. A commencer par l'arrivée d'un camping.

Jusqu'à présent, les festivaliers n'avaient pas la possibilité de dormir sur place. Mais cela va désormais changer. "Qui n'a jamais rêvé de dormir dans un château ? Pour la première année, nous proposerons un camping famille au Seneffe Festival, à deux pas du château", clament les organisateurs.

Le camping, géré par le Patro de Seneffe, se composera d'une partie plus classique où chacun amènera sa tente et d'une partie plus familiale où il sera possible de louer un tipi ou une tente spéciale. "Nous voulions proposer une solution de logement sur place pour les festivaliers qui ne souhaitent pas reprendre leur voiture", explique Florian Jacques, l'un des organisateurs. "Ils pourront ainsi profiter pleinement du festival. Cela va aussi permettre d'attirer un public plus jeune."

Pour cette première expérience, les organisateurs s'attendent à accueillir plus de 300 festivaliers au camping. Sur place, on y retrouvera tout le nécessaire : douches, sanitaires, chill zone, bar et espace de cuisson. Et pour plus de confort, des tipis de 2 ou 5 personnes aménagés avec des matelas seront disponibles à la location à partir de 80 euros la nuit. "Avec ce système, nous visons un public très familial. Ce sont les mêmes tipis qu'au Dour Festival. La société qui se charge de leur location en dispose donc largement en suffisance."

Les campeurs pourront aussi profiter d'animations spéciales durant les trois jours : set de DJ, activité graff et peinture, initiation au Taï Chi, cours de danse hip-hop et même un cabaret d'initiation théâtrale. De quoi remplir pleinement les journées des festivaliers-campeurs.