Le groupe Wanty veut transformer la sainte-barbe en journée de l’excellence visant à développer les compétences de ses travailleurs.

Le 4 décembre n’est pas un jour comme les autres pour bon nombre de travailleurs, il est synonyme de Sainte-Barbe. Cette martyre est la sainte patronne de toutes les personnes exerçant un métier à risque et en particulier ceux travaillant avec le feu, à savoir les pompiers, ingénieurs, artilleurs et bien d’autres encore.

Cette année, cette fête fera peau neuve pour les quelque 1500 employés du groupe Wanty. L’entreprise souhaite la remplacer par une journée de formation personnalisée pour l’ensemble de ses collaborateurs qu’elle organisera le 6 décembre sous le nom de « journée de l’excellence ».

"Les technologies évoluent constamment, c’est également le cas dans les secteurs professionnels", indique l'entreprise. "Les engins de chantier sont maintenant équipés de GPS, les dessins sont maintenant modélisés en 3D, des drones font leur apparition et plein d’autres évolutions naissent chaque jour. Il est donc important pour le personnel de savoir s’adapter à ces changements d’où la création de cette journée par la firme."

La formation choisie se fera en fonction du profil du travailleur et de sa fonction dans l’entreprise. Pas moins de 35 espaces d’apprentissage seront à disposition. Des stands d’informations, une voiture tonneau (en collaboration avec la zone de police d’Anderlues/Binche) et une invitation au don de sang seront également proposés.

Une récente étude du Céreq (Centre d’études et de recherches sur les qualifications) montre que 81% des salariés voient la formation comme un vecteur d’évolution de leur activité. La journée de l’excellence entrera donc dans ce cadre, mais également dans celui de la Wanty Academy, projet ayant pour but de tirer le meilleur de ses collaborateurs.