Centre

L'événement se tiendra pour la 33e fois ce dimanche 22 septembre.

Les chineurs seront de sortie ce dimanche dans les rues du centre de Manage. Dans la Grand Rue et les rues avoisinantes, ce sont près de 1000 exposants qui seront installés dès 6 heures du matin pour former un parcours de 6 kilomètres de brocante. "On ne comparera pas avec la brocante de Temploux notamment mais je suis certain qu'elle fait désormais partie des trois plus grosses du Hainaut", se réjouit le bourgmestre Bruno Pozzoni (PS), également président d'honneur de l'Union des commerçants (UDC) qui organise l'événement.

Arriver à attirer autant de brocanteurs n'était pourtant pas gagné. L'événement a eu beaucoup de difficultés à se lancer dans les années 90. "Lorsque j'ai repris la présidence de l'Union des commerçants en 1994, il n'y avait qu'une soixantaine d'exposants en comptant les commerçants manageois qui faisaient braderie", se souvient le bourgmestre. "Avec l'ensemble du comité, nous avons voulu relancer l'événement. Nous avons ainsi distribué plusieurs milliers de flyers chaque année dans les brocantes de la région."

Petit à petit, l'oiseau a fait son nid pour devenir un rendez-vous incontournable dans le calendrier belge des brocantes. "Au fil des années, elle a pris un certain essor pour en arriver aujourd'hui à plus de 920 emplacements réservés. Elle a un attrait tant au niveau de sa diversification mais aussi grâce à au folklore. C'est l'occasion pour les associations folkloriques manageoises de tenir des stands et de récolter un peu d'argent pour organiser les carnavals. On joint l'utile à l'agréable."

De quoi rendre fier Bruno Pozzoni, qui a récemment remis les clefs de la présidence de l'UDC à Eddy Mary. "Et je tiens à souligner que l'équipe en place a réussi un travail formidable de passage de relais."