Depuis le début de la crise sanitaire, les actions s’enchaînent à Chapelle-lez-Herlaimont pour soutenir son économie locale. Après l'annulation de certaines taxes sur les boissons par exemple, le conseil communal a décidé de prolonger la date de validité des chèques commerces à Chapelle. Déposables normalement jusqu’au 30 avril, les commerçants auront jusqu’au 30 septembre pour faire revenir leurs chèques à l’administration communale.

"Plusieurs commerçants sont venus nous dire qu’ils n’avaient pas réussi à déposer les chèques qu’ils leur restent", explique le bourgmestre, Karl De Vos. "Il reste également quelques chèques en circulation du côté des habitants et on veut gratter jusqu’au dernier pour laisser la possibilité à chacun de le déposer."

Ce n’est pas la première fois que la validité de ce bon a été repoussée. Pour rappel, ces chèques d’une valeur de 25 euros ont été lancés en décembre dernier. L’opération avait été prolongée une première fois, avec l’arrivée de la seconde vague et la fermeture des commerces. Les Chapellois pourront donc désormais en profiter également cet été, pour ceux qui en disposent toujours, dans les restaurants, coiffeurs, magasins.

D’autres aides dans le cadre de la crise pandémique ont également été votés à l’unanimité au conseil communal de ce lundi. Celui-ci a pris la décision de ne pas réclamer, pour la période d’interdiction de rassemblement imposée par le codeco, la redevance communale sur la location régulière de la salle polyvalente de Godarville par les différents clubs et associations durant l’année en cours.

Les clubs sportifs et les sociétés folkloriques chapelloises auront, quant à elles, droit à un subside dans le cadre de la crise de la covid-19. Une bonne nouvelle donc pour des secteurs qui subissent encore de plein fouet les restrictions sanitaires.