Centre

La commune de Seneffe densifie son réseau de vidéosurveillance. 

Plusieurs caméras seront prochainement installées sur le territoire de Seneffe. Le conseil communal vient en effet d'approuver l’achat et l’installation de nouveaux appareils afin de moderniser et agrandir son réseau. Le marché est estimé pour un montant de 60 000 euros.

A ce jour, le réseau de surveillance communal compte quatorze caméras réparties sur neuf sites de l’entité, à savoir la Maison Communale, la salle Culturelle, le Centre de l’Eau, la Maison des Jeunes, le commissariat de police de Seneffe, la crèche de Seneffe, la Place Alcantara à Arquennes, l’école d’Arquennes et le dépôt Communal, qui jouxte le parc à conteneurs.

Le projet vise à équiper cinq nouvelles implantations : l'école de Familleureux, les terrains de football d’Arquennes et de Seneffe, le Tennis club de Feluy et la Place de Familleureux : “La sécurisation sera, en outre, renforcée au dépôt pour mieux lutter contre les vols éventuels dans une zone isolée, où s’exerce peu de contrôle social en dehors des heures de travail”, argumente le collège communal.

La commune de Seneffe a également prévu un nouveau système de gestion et de stockage des images, uniquement visionnables par la police : “La vidéosurveillance a clairement une ambition préventive mais ce n’est pas une garantie totale contre les vols et dégradations. Visionner les images des délits doit nous permettre, le cas échéant, de faciliter l’identification des auteurs de délits.”

Outre les caméras fixes, le collège souhaite acquérir des caméras mobiles type “chasseur”. Elles seront, notamment, utilisées pour lutter contre les dépôts sauvages qui, sans se multiplier sur l’entité, ternissent le quotidien des Seneffois et son attractivité touristique. “Ces caméras mobiles nous seront aussi utiles pour lutter contre certains vols, par exemple dans les cimetières”, conclut le collège.