Les élèves 1re et 2e primaire devront encore patienter.

Nous y sommes. La tant attendue mais aussi tant redoutée reprise des cours est enfin arrivée. De nombreux élèves de 6e année secondaire mais aussi de 6e année primaire reprendront le chemin de l'école ce lundi matin. Dans la commune de Seneffe, tout est prêt pour organiser cette rentrée dans les écoles communales. Un avis favorable a été remis il y a quelques jours tant par le conseiller en prévention que par les organes locaux de concertation pour la reprise des cours des élèves de 6e primaire dans les cinq écoles primaires.

L’application stricte des mesures sanitaires était la condition indispensable de cette reprise. A savoir : pas plus de 10 enfants par groupe, respect de la règle des silos, poubelles fermées partout, gel hydroalcoolique, savon et serviettes jetables, 4m² par enfant, 8m² par instituteur, espace "premiers secours" pour les enfants ou instituteurs malades, des masques mais aussi le bien-être de l'ensemble du personnel, directions, équipes éducatives, élèves, personnel encadrant et personnel de nettoyage.

"Tant les directions que les équipes pédagogiques, les services administratifs, les ouvriers, le personnel d'entretien et le Pouvoir Organisateur ont fourni un travail titanesque pour contribuer à l'organisation et à la mise en place des directives sanitaires afin d'assurer une reprise la plus harmonieuse possible", insiste la commune de Seneffe. "Notons que, comme le précise la circulaire, cette situation sera réévaluée en permanence en fonction des nouvelles directives fédérales et en fonction de la réalité du terrain."

En revanche, la rentrée ne se fera pas le lundi 25 mai pour les petits de 1re et 2e années primaires. "Le Pouvoir Organisateur a décidé de procéder à une analyse plus approfondie quant à une éventuelle reprise des cours. A cette fin et dans un but de garantir les conditions de sécurité les plus optimales tant des enfants que du personnel encadrant, il a été décidé que la rentrée des élèves de 1re primaire serait postposée au 2 juin 2020."

L'incertitude plane davantage pour les élèves de 2e année. "Le PO a décidé de ne pas prévoir de date de reprise avant d'avoir reçu le rapport d'analyses de la ministre de l'enseignement et une éventuelle autre décision de sa part comme indiqué dans la circulaire. Ces décisions ont été prises, une fois encore, afin de pouvoir garantir la sécurité de chacun mais également de maintenir le service de garderie en journée au sein de chaque établissement scolaire pour les parents ayant repris le chemin du travail et les enfants vivant dans des conditions sociales compliquées."

Pour les enfants qui ne reprendront pas le chemin de l’école, un suivi scolaire sera poursuivi, comme cela a été le cas jusqu'à présent, jusqu’à la fin de l’année scolaire.