Il y a du nouveau dans le dossier de la centrale TGV de Manage imaginée par la société BaliWind. En tant que gestionnaire du réseau de transport d’électricité en Belgique, E lia réalisera un raccordement d’électricité pour la centrale TGV, si elle voit le jour. Un chantier impliquant le placement de onze kilomètres de doubles liaisons souterraines est donc prévu.

Entre l’emplacement de la centrale, sur le site industriel de Manage et Seneffe, et l e poste d’Elia à Courcelles, un tracé a donc été imaginé afin de déposer une demande de permis d’urbanisme le 15 mai prochain. "Le chemin présenté est celui avec le moins d’inconvénients, et avec le moins d’habitations aux alentours", explique Christian Kerremans, responsable de l’obtention de permis. "Il passe sur quatre communes : Manage, Seneffe principalement dans le zoning, Pont-à-Celles et Courcelles. Le tracé traverse au nord le canal Bruxelles-Charleroi, une fois qu’il sort du zoning industriel. Il se trouvera à proximité de la N59 et de la E42."

Le chantier prévoit d’intervenir sur les voiries du site industriel par la rue Alfred Nobel et la rue Charles Richet. Les accès aux entreprises seront garantis au moment des travaux. Une tranchée ouverte de 1,60 à 1,80 mètre de profondeur et de deux mètres de largeur est ainsi créée pour permettre le placement de cette double liaison de 380 kV chacune. "Dans les endroits plus délicats , un passage en forage dirigé est obligatoire lorsqu’il y a un obstacle important", précise Laurent Beguin , responsable de la partie infrastructure. "C’est le cas pour le canal historique dans ce projet. Avec un passage souterrain, cela permet de limiter les impacts sur la faune et la fore."

La rue du Rossignol à Seneffe est notamment concernée par ce tracé. "Il y a quelques habitations à ce niveau et la rue est assez étroite", poursuit Christian Keeremans. "Au lieu de placer la liaison dans la rue, on la place sur le côté nord, dans les champs. L’objectif est de ne pas immobiliser la route et ne pas ouvrir cette route très étroite et classée." Les travaux tronçons peuvent être réalisés en 8 semaines, selon Elia . Des jonctions seront-elles apparentes en surface pour y accéder en cas d’entretien. Le gestionnaire du réseau affirme que ces espaces seront mêlés à l’environnement avec des buissons notamment.

Une séance d’information aux citoyens est organisée ce lundi 26 avril, à 19h en vidéoconférence. Les conclusions de la notice des évaluations environnementales réalisées par le bureau d’étude agréé et indépendant, SGS, seront également présentées. Cette étape se fait sur base volontaire dans un souci d’informer la population.