Plusieurs dossiers étaient sur la table du conseil communal, ce lundi. Deux d’entre eux concernaient la reprise de voiries pour la commune de Seneffe. Des contrats de convention ont été approuvés pour pallier aux difficultés. "Ce sont des tronçons qui sont sur des sites privés et dont l’entretien incombe aux propriétaires", a complété la bourgmestre, Bénédicte Poll. "Mais ces voiries desservent des habitations. Elles ont donc un caractère public.

Les deux tronçons dans ce cas, concernent une partie du Chemin du Haut Puison, et le Bois d’Arpes. Ils appartiennent tous deux au CPAS de Nivelles.Les parties sont en pourparlers quant à une reprise de ces voiries par la commune seneffoise. Dans l’attente de l’aboutissement éventuel de ces discussions en cours, le CPAS de Nivelles a accepté que la ville puisse effectuer tous travaux d’entretien ou de réfection de ces voiries. "Le CPAS de Nivelles les emploie uniquement dans le cadre d’un accès agricole et donc, il n’y a pas vraiment d’utilité pour eux de les remettre en état", précise Bénédicte Poll. "Ça nécessite l’intervention d’un géomètre pour le bornage et le mesurage.

Dans la même lignée, la ruelle du Sergent sera elle aussi remise en état. Une décision qui devrait soulager les habitants. "L'état est si détérioré que, par exemple, le ramassage des poubelles ne s'y fait plus", explique la bourgmestre. "L'assiette de la voirie est privée et il appartient normalement au détenteur de l'entretenir. Mais le propriétaire de la voirie ne l’utilise pas pour l’accessibilité de son bien." Au vu du caractère public non contesté de cette voirie, l’assemblée a accepté de prendre en charge la réfection de la ruelle. 

Ces deux points ont donc été votés à l'unanimité par les conseillers communaux, donnant le départ des démarches administratives.Malgré la bonne nouvelle, les dates officielles des travaux ne sont pas encore connues.