Le CPAS de Seneffe a récemment été contacté par un restaurateur seneffois sensible au désarroi dans lequel la crise sanitaire a plongé bon nombre de ses concitoyens. Cet artisan, qui souhaite rester anonyme, s’est mis aux fourneaux pour offrir 250 tartes al Djote aux personnes qu’une bonne "makayance de bétchèye et de bettes" pourrait réconforter en cette fin d’année particulière.

C'est le service transports du CPAS qui glissera ces tartes dans des colis et se chargera de porter les précieux présents aux personnes connues de ses services. En effet, des colis sont distribués chaque semaine à des familles seneffoises sur base d’une attestation remise par le CPAS. Durant les deux premiers mois, les colis sont entièrement gratuits. Ensuite, le bénéficiaire peut recevoir 20 colis au prix symbolique de deux euros.

La philosophie de ce processus est de venir en aide, de manière conjoncturelle, aux familles ou personnes isolées confrontées à des difficultés sociales (faibles revenus, surendettement, mobilité, perte d’emploi, etc.). Face à l’augmentation du nombre de ménages affectés par cette satanée maladie, la commune de Seneffe et le CPAS ont fait le choix de créer, prochainement, un lieu d’enlèvement à Seneffe.

Le CPAS seneffois collabore pour cela avec SOLI-DONS, ane asbl nivelloise active depuis 2018 et dont l’objectif est de lutter contre le gaspillage alimentaire par la redistribution de surplus alimentaires à un public en difficulté sociale. "Nous souhaitons de tout cœur remercier les agents de SOLI-DONS pour leur précieuse collaboration ainsi que le restaurateur pour son geste bienveillant, bienfaisant et bienvenu en cette période de Noël", commente le CPAS.