Centre

56 élèves de quatrième secondaire prêteront serment ce vendredi à l'Assemblée des Jeunes.

C'est un grand moment qui est attendu ce vendredi 8 novembre pour 56 élèves de quatrième secondaire issus des écoles provinciales du Hainaut. Ils sont appelés à siéger à l'Assemblée des Jeunes "Agis pour le climat" et prêter serment au Gouvernement provincial. Ils entameront ainsi un exercice grandeur nature de démocratie participative, "comme les grands".

En juin dernier, ces 56 jeunes ont déjà pu faire un premier pas dans cette nouvelle assemblée avant de se mettre au travail ces dernières semaines. Par groupes, ils ont élaboré en coulisses des projets qu'ils aimeraient mettre en place afin d'agir à leur niveau pour le climat. La journée de ce vendredi sera aussi l'occasion pour eux de présenter ces projets qui seront ensuite soumis aux votes.

Les projets étudiés et retenus cette année seront concrétisés en 2020. Un budget participatif de 100 000 euros par an les aidera à passer de l’intention à l’action. Pour cela, ils seront aidés par plusieurs services provinciaux. "Le Collège provincial dédicace une partie de son budget aux actions citoyennes", explique son président Serge Hustache. "La mise à disposition d’une partie de ce budget participatif pour que les jeunes concrétisent des projets qui leur tiennent à cœur, nous a semblé une belle manière de les réconcilier avec la chose publique. Notre espoir est qu’ils s’accaparent toutes les thématiques sociétales qui les concernent."

Pour la région du Centre, les écoles provinciales dont le projet sera soumis au vote sont au nombre de six. On y retrouve le Lycée provincial Sciences Technologies de Soignies, les Athénées provinciaux de La Louvière et de Morlanwelz, le CEFA La Louvière, l’Institut provincial d’Enseignement secondaire Léon Hurez de La Louvière ainsi que l’Institut provincial de Nursing du Centre. D’autres écoles provinciales verront leurs initiatives soutenues soit en interne par des collaborations intra provinciales, soit par un tutorat visant à amener leurs idées à maturité.