Le budget 2020 a été voté par le conseil communal.

Il était l'heure de parler gros sous ce mardi soir à Soignies. Le conseil communal a passé en revue le budget prévisionnel pour l'année 2020 avant de le valider. "Ce budget est positif, avec un boni à l’exercice propre de 419 000 euros et un boni cumulé de 5 millions d'euros", communique la Ville de Soignies. "Les autorités veulent poursuivre une gestion saine et rigoureuse des finances publiques, avec la volonté de continuer à faire de Soignies une ville agréable à vivre, dynamique et qui ne laisse personne au bord du chemin."

Pour 2020, les recettes de la Ville s'élèveront à 34,5 millions d'euros, avec quelques rentrées financières en hausse : la dotation wallonne du Fonds des communes : + 147 000 euros ; les recettes liées au précompte immobilier : + 352 000 euros (soit +5%) ou encore les recettes liées à l’IPP : + 223 000 euros (soit +2,75%). "Rappelons toutefois que tant les additionnels à l’IPP (8%) qu’au précompte immobilier (2 600) restent inchangés."

Côté dépenses, 34 millions d'euros sont prévus. Les dépenses de fonctionnement connaissent une diminution de 200 000 euros (- 3,46 %) grâce à des économies en énergie, en téléphonie, etc. "A l’inverse, les autorités maintiennent ou renforcent les dépenses (au budget ordinaire) permettant de continuer à faire de Soignies une ville où il fait bon vivre, avec notamment une attention pour le maintien d’un cadre de vie agréable, une ville dynamique, à la fois sur le plan festif et économique et une ville inclusive, qui ne laisse personne au bord du chemin."

Le budget extraordinaire prévoit quant à lui 8,5 millions d'euros (18% subsidiés, 24% sur fonds propres et 58% financés par emprunt) pour les projets, soit 1 million de plus qu'en 2019. Parmi les gros investissements pour 2020, citons notamment des travaux de voiries, égouttage et propreté publique (Place J. Wauters, rue du Cul du Sac, Chemin Bodinet, rue Saint-Joseph et Chemin des Sarts à Neufvilles, etc.) pour 2,3 millions d'euros.

Mais aussi des Investissements sportifs : salle omnisport à Naast, terrain synthétique pour le rugby, semi-synthétique au FC Casteau (763 000 euros), l'aménagement des Maisons de villages et leurs abords (Neufvilles, Casteau, Horrues), pour 392 000 euros, des aménagements en sécurité routière, mobilité douce et signalisation (320 000 euros), la rénovation urbaine et continuité de l’étude pour la rénovation des places Millénaire et Grand Place (140 000 euros) ou encore le soutien aux commerces du Centre-ville, notamment pour éviter les cellules vides (400 000 euros).