Centre

Le Collège Saint-Vincent a inauguré le projet pédagogique de l'ASBL Tous à Bord de Jean-François Lenvain avec une exposition sur le sport mais pas seulement.

Le Tour de France passe en Belgique et surtout dans la région du Centre cette année, ce n'est plus une surprise.

Tout autour de cet événement, l'ASBL Tous à Bord du Sonégien Jean-François Lenvain organise pas mal d'organisations dans le cadre de sa Grande Boucle. Vendredi, ils feront le trajet Bruxelles-Binche à pied pour arriver dans la Cité du Gilles qui accueillera le Tour de France en juillet.

la Grande Boucle de Tous à Bord.
la Grande Boucle de Tous à Bord. © Lenvain

Mais plus largement, Lenvain veut dépasser le cadre purement sportif de sa Grande Boucle et son côté éducateur a repris le dessus sur sa passion du sport.

"Durant cet itinéraire vendredi, on va passer par pas mal de villages et donc d'écoles. C'était l'occasion d'essayer d'animer notre passage avec les écoles. Au total, on dépasse les 10.000 élèves concernés de près ou de loin. Ce qui était important, c'est que les élèves sachent ce qu'ils viendront applaudir vendredi."

la Grande Boucle de Tous à Bord.
la Grande Boucle de Tous à Bord. © Lenvain

la Grande Boucle de Tous à Bord.
la Grande Boucle de Tous à Bord. © Lenvain

Ce mercredi, Lenvain et son équipe inauguraient alors au Collège Saint-Vincent de Soignies leur première exposition dédiée pas seulement au Tour de France mais au sport en général. Et avec ces élèves, ce fut alors un travail en profondeur amorcé il y a un mois.

"On s'est rendu rendu compte qu'il y avait un grand manque de culture générale pour le sport. Par exemple, le Tour de France et Eddy Merckx étaient un peu méconnus. Ou alors, pour beaucoup, le sport, c'est juste la compétition. Or beaucoup n'aiment pas la compétition et se détournent du sport. Mais on veut leur montrer que le sport, ce n'est pas que la compétition. C'est aussi le fair play ou l'entraide."

A Soignies, c'est la classe de madame Julie Scheers qui porte le projet et l'inauguration de ce mercredi lance donc la semaine du fair-play. "On a choisi par école une ou deux classes d'ambassadeurs et ces élèves organisent et fédèrent. Ce sont les chefs d’orchestre. Depuis un mois, on va d'école en école pour donner des explications."

la Grande Boucle de Tous à Bord.
la Grande Boucle de Tous à Bord. © Lenvain

Ce projet parallèle à la Grande Boucle de Tous à Bord, Jean-François Lenvain le mène, en plus des écoles, avec Philippe Housiaux du Panathlon dont le fair-play est le mot d'ordre. Un partenariat qui coulait de source.

"Ils ont des outils pour lancer cette semaine du fair-play mais aussi l'expérience pour réussir à sensibiliser les enfants et leur entourage. Concrètement, ils ont du matériel et des outils vidéos et photographiques pour retracer les grands moments du sports et parles des légendes du sport. Ensuite, l'enfant aura à sa portée du matériel pour se documenter de manière plus approfondie. Mais ca ne s'arrête pas là parce qu'ils ont aussi des outils à utiliser pour les cours d'éducation physique, le donner d'une manière différente via des jeux."

la Grande Boucle de Tous à Bord.
la Grande Boucle de Tous à Bord. © Lenvain

Habitué à courir sur des longues distances, Jean-François Lenvain a mis cette fois son énergie au profit des enfants. "C'est vraiment chouette. En fait, je ne m'attendais pas à cette réussite. Ca donne du sens à notre passage de ce vendredi."

Place désormais à vendredi et le gros défi qui les attend. "Niveau organisationnel, cela va être dur car on aimerait arriver à Binche sur le coup de 15h30-16h pour correspondre à la sortie des écoles."

la Grande Boucle de Tous à Bord.
la Grande Boucle de Tous à Bord. © Lenvain