Centre

La première pierre a été symboliquement posée ce mardi.

C'est parti pour six années de travaux sur le site de l'ancienne usine Technic Gum, à la chaussée du Roeulx. Le chancre industriel de l'ancienne usine va se transformer en un quartier baptisé Arborescence : 164 appartements et neuf maisons unifamiliales agrémentés de liaisons cyclo-piétonnes, d'un espace d’une superficie de 1 600 m² dédié aux commerces et aux services de proximité ainsi que de nouveaux espaces publics.

Même si les grues et les pelleteuses sont actives sur place depuis déjà plusieurs mois, la pose symbolique de la première pierre n'a été effectuée que ce mardi. "Lorsque nous sommes arrivés pour la première visite en 2013, ça sentait le mazout et les produits chimiques", se souvient Bernard Jacquet, l’administrateur délégué de BW Promo. "Mais nous avons quand même décidé de nous embarquer dans l'aventure et de prendre nos responsabilités en dépolluant totalement le site. Nous avons retiré 100 000 tonnes de terres polluées pour un budget de près de 3 millions d'euros."

© DR

En plus de la dépollution, deux années de procédures administratives ont été nécessaires avant de concrétiser le projet. Aujourd'hui, les deux premiers bâtiments sont en cours de construction et la commercialisation de l'un des deux a même déjà débuté. "Nous avons déjà une bonne dizaine de ventes et la commercialisation du deuxième bâtiment débutera bientôt. Le prix d'attaque pour un appartement une chambre est d'environ 150 000 euros. Il y aura des appartements de différentes tailles."

"Quand un promoteur vient nous rencontrer, nous essayons de construire un projet qui puisse correspondre aux attentes de tout le monde", commente Fabienne Winckel, bourgmestre de Soignies. "C'est important que le cadre de vie soit de qualité. Or, il s'agit ici d'un site de deux hectares à proximité du centre-ville, de la gare, de l'hôpital et des commerces. Les gens qui habiteront ici pourront donc se déplacer partout à pied ou à vélo. Il faut aussi préciser que 35 places de parking souterrain reviendront à la Ville grâce aux charges d'urbanisme tout comme un appartement qui sera mis à disposition de l'immobilière sociale."

© SH

© SH

© DR

© DR

© DR