L'année démarre fort à Soignies. Après l'annonce de plusieurs rénovations comme celle du club de rugby et des abords de la maison de village de Neufvilles, l'administration communale dépose une demande de permis au collège communal. Le projet : construire une zone de parking sur le terrain qui se situe à la rue Général Henry et au chemin du Tour Lette, au long du terrain de rugby.

C'est justement dans le cadre du projet du rugby club de Soignies que la demande a été introduite. Au total, c'est exactement 56 emplacements dont bénéficieront les habitants de la commune. Les ouvriers construiront ces places en empierrement sur une longueur de plus ou moins 250 mètres et sur une profondeur de 5 mètres 50. Une surface importante donc, qui sera accompagnée d'un espace vert. Quatre arbres de haute-tige, appelés pyrus chanticleer-prunus fastigiés-chêne fastigié, seront plantés aux abords du terrain. Et pour que l'accès soit plus sécurisé, l'administration communale a prévu la construction d'un trottoir en pavé béton gris. Une haie champêtre longera le trottoir. On en sait donc un peu plus sur le projet de rénovation du terrain.

Ces emplacements s'ajouteront aux 144 autres places de stationnement déjà disponibles. Le chantier se déroulera bien d'ici le début du printemps, comme prévu initialement. D'autant plus que deux autres périodes de travaux sont programmées dans le quartier. Avec ceux de la place Wauters et de la rue Emile Vandervelde, il était primordial que les riverains disposent de places de parking pendant toute la durée des travaux.

La construction du parking est une première étape de ce "centre d'excellence". Avec pour objectif de devenir un lieu d'entraînement capital pour les Jeux Olympiques 2024 à Paris, le club souhaite s'agrandir. "À l'étroit dans ses installations, le Rugby Club de Soignies avait bien besoin d'infrastructures modernes et en adéquation avec ses ambitions", peut on lire sur le site de la commune. Un important montant est prévu pour l'ensemble du projet : 2 109 808 euros. Alors que la Ville dépensera de sa poche 370 000 euros, la Région wallonne et la Province du Hainaut apporteront plus d'un million et demi à la rénovation. Le projet se précise donc à Soignies.