À l'occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes qui se déroulera le 8 mars prochain, l'ASBL Femmes Prévoyantes Socialistes du Centre et de Soignies organise, en collaboration avec RéACTiVeS (Réseau et Actions contre toutes formes de violence à Soignies) et le Réseau des Bibliothèques de la Ville de Soignies, des activités dédiées à l'autodéfense.

Un premier atelier sera organisé le mardi 8 mars prochain de 17h à 19h. Au cours de celui-ci, les participantes aborderont l'autodéfense à travers le livre d'Irène Zeillinger intitulé "Non, c'est non : Petit manuel d'autodéfense à l' usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire". Fondatrice de l'ASBL bruxelloise "Garance", Irène Zeillinger met en place, depuis 25 ans, des activités dont l'objectif est de rendre aux participantes leur capacité d'agir et de valoriser les moyens de défense dont elles disposent pour stopper les agressions.

Organisé par les Femmes Prévoyantes Socialistes du Centre et de Soignies, cet atelier a pour objet de faire découvrir les outils d'autodéfense féministe aux participantes. Celles-ci apprendront ainsi à être plus sûre d'elles et à se défendre devant toutes sorties de situations au quotidien, qu'il s'agisse de violence mentale, émotionnelle, verbale ou physique.

L'atelier se déroulera à la bibliothèque de Soignies et, ce, gratuitement.

Le deuxième atelier, lui, prendra place le lundi 14 mars à la Maison de village de Neufvilles. De 10h à 12h30, les participantes pourront assister gratuitement à un atelier de sensibilisation à l'autodéfense avec Véronica Saldi, membre de l'ASBL louviéroise Solidarité Femmes. Au cours de cet atelier, les femmes travailleront à (re)trouver leur confiance en elles et à se former à des techniques pour faire face aux agressions physiques et verbales.

Pour rappel, la Ville de Soignies avait adhéré à la Convention d'Istanbul en juin 2019. Cette convention européenne a pour objet la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique que cette violence soit physique, sexuelle, psychologique ou encore économique ; que ces actes soient commis dans la sphère privée ou dans la vie publique.