Comme toutes les festivités à travers le pays en cette année de disgrâce 2020, le coronavirus a eu raison de la Simpélourd à Soignies. Ce week-end, la Cité de la pierre bleue aurait dû vibrer au rythme de son folklore. Mais les mesures sanitaires ont eu raison de ce grand rassemblement qui attire chaque année des milliers de fêtards.

Épidémie oblige, l'heure est davantage aux week-ends en mode cocooning qu'aux festivités. Qu'à cela ne tienne, les Sonégiens pourront tout de même se consoler au chaud dans leurs foyers en savourant des douceurs au petit goût folklorique.

La "tarte à prones" est ainsi un dessert emblématique de la Simpélourd et la Ville de Soignies a eu la bonne idée d'en délivrer la recette ancestrale sur son site Internet. De quoi faire plaisir aux petits comme aux grands. Dans la même veine, les carabibis, babelutes locales qui accompagnent traditionnellement les festivités de la Simpélourd, seront distribués dans les commerces du centre-ville de Soignies ce samedi 17 octobre.