Voilà une nouvelle qui pourrait donner des ailes, ou du moins un coup de boost, à certains entrepreneurs ou futurs entrepreneurs. La Ville de Soignies a été sélectionnée pour l'appel à projets Creashop Plus lancé par la Région wallonne. De quoi devenir la troisième commune de la région du Centre, après La Louvière et Binche, à rejoindre cette initiative.

Le principe est de pouvoir octroyer une prime à un nouvel entrepreneur souhaitant s’installer dans une cellule vide du centre-ville. Cette prime représentera maximum 60% des dépenses effectuées pour l’aménagement du nouveau commerce et peut aller jusqu’à 6 000 euros. "C’est évidemment une excellente nouvelle pour la Ville et une véritable aubaine pour les personnes qui rêvent de lancer un commerce dans le centre-ville de Soignies", se réjouit la Ville de Soignies.

La prime n’est toutefois qu’une infime partie du processus. "Il ne s’agit pas de lancer seulement une prime à l’installation mais aussi d'accompagner le candidat-commerçant d’un véritable coaching", précise Wallonie Commerce, cellule de la Région wallonne qui coordonne le projet. "Ainsi, à ce premier incitant peuvent s’ajouter au cas par cas des chèques spécifiques (gestion, design, digital, créativité, …) qui complètent cette approche pragmatique."

Concrètement des quartiers dits prioritaires pour la mise en application du projet ont été identifiés par le service des affaires économiques de la Ville de Soignies. Ce dernier s’est appuyé sur le périmètre de densification commerciale préconisé par Up-City à savoir : la rue Léon Hachez, la Grand Place, la Place du Millénaire, la rue Lombard, la rue de la Régence et la Place Verte.

L'initiative Creashop a été lancée pour la première fois en 2017 en Wallonie. D'abord dans 16 villes. L'idée étant de tenter de contrecarrer la désertification commerciale des centres-villes. Visant l’effet boule de neige en relançant l’activité commerciale sur des périmètres délimités, c’est un des seuls outils ayant à l’heure actuelle la capacité de re-commercialiser des axes commerciaux en perte de vitesse. Au travers de cette action, le Gouvernement wallon souhaite favoriser la création de nouveaux commerces de qualité, novateurs, interactifs et engagés.