Le dossier de la Halle aux Draps avance. La ministre wallonne en charge du patrimoine, Valérie De Bue, a décidé de lancer une procédure pour étendre le classement comme monument de l’immeuble au numéro 5 de la Grand Place à Soignies. Le bâtiment a connu un premier classement en 1947, limité à la façade avant, alors que l’ensemble du bâtiment présente des caractères architecturaux qui restent rares.

"Élevé en face de la collégiale romane Saint-Vincent à la Grand Place de Soignies, l’édifice est daté du 16èmesiècle et est occupé par un café-brasserie", écrit le service communication. "Il symbolise l’architecture urbaine en Hainaut à la fin de la période gothique. En Wallonie, il existe deux autres biens similaires classés (La Maison du Renard à Enghien et La Maison Nalis à Soignies), tous deux datant de la même période. L’immeuble est conservé dans son intégrité, ce qui est rare pour une construction aussi ancienne."

Concrètement, le projet de modification prévoit l’extension du classement au titre de monument de la toiture et de la charpente remarquablement bien conservées, de toute l’ossature en bois et des murs pignons du bâtiment principal. "La structure en charpenterie de l’immeuble constitue un tout cohérent et solidaire. Elle témoigne d’un modèle d’ingéniosité et de soin lors de sa construction. Les caves, habitées à l’époque, recèlent des traces archéologiques intéressantes." La tourelle d'escalier hors œuvre, principalement construite de briques, est également concernée. Celle-ci est adossée à la façade arrière et sa cage intérieure a conservé l’escalier d’origine.

Un avis d’enquête est donc ouvert à l’administration de Soignies pendant une période de 15 jours. 'Les personnes qui auraient des observations à faire valoir pourront les présenter par écrit, dans cet intervalle, ou les formuler verbalement lors de la clôture de l’enquête, qui aura lieu au service Urbanisme, le 4 juin 2021 à 11h", informe la Ville. Une bonne nouvelle pour le patrimoine sonégien, riche en histoire.