Le collège propose aux Sonégiens de donner leur avis sur les futurs aménagements.

Le centre-ville de Soignies entame s'apprête à entrer dans un vaste projet de rénovation urbaine, à l'instar des travaux actuellement en cours devant le parvis de la collégiale Saint-Vincent. Mais avant d'aller plus loin et de lancer les grandes manoeuvres, les citoyens sont invités à donner leur avis. "Vous habitez Soignies, vous y travaillez, vous y étudiez, vous y faites vos courses...? Vous avez des idées en matière d’espaces publics, de patrimoine, de mobilité, de cadre de vie...? Le Collège communal vous invite à vous exprimer sur le centre-ville de demain."

Cette opération de rénovation urbaine a été lancée il y a quelques mois. "Nous sommes conscients de l’importance de maintenir le dynamisme au cœur de la ville", explique la bourgmestre Fabienne Winckel (PS). "C’est pourquoi nous avons lancé cette vaste opération destinée à améliorer notre centre-ville et la qualité de vie de tous ceux qui le fréquente."

Aidée par un bureau d'experts qui a réalisé un diagnostic territorial complet (qualité du bâti, des espaces publics, des espaces verts,…), la Ville de Soignies souhaite absolument entendre les avis des citoyens. "Ce type d’opération n’aurait aucun sens si nous ne demandions pas l’avis de tous ceux qui vivent Soignies au quotidien. Ce n’est qu’avec l’aide des citoyens que nous pourrons construire un centre-ville qui colle aux besoins de chacun."

La population est donc invitée à participer activement à l’élaboration du diagnostic du périmètre concerné par l’opération. Une première réunion d’information sera organisée ce mardi 14 mai et sera suivie d’un "diagnostic en marchant" le samedi 1er juin. "Il s’agira très concrètement de se promener à l’intérieur du périmètre concerné et de relever les différents points qui pourraient améliorer la qualité de vie en centre-ville", explique Cyrielle Dewaele, responsable du projet.

Ce diagnostic permettra de définir les enjeux importants et les actions à entreprendre pour les quinze prochaines années. Par ce biais, la Ville pourra obtenir des subsides pour la construction ou la rénovation de bâtiments (logements, commerces, équipements sportifs ou culturels), mais aussi pour l’aménagement des espaces publics.