La Ville de Soignies souhaite faire l’acquisition de la Motte du Manant, à l’entrée du village de Neufvilles. Le point a, en tout cas, été approuvé au conseil communal de ce mardi. La Ville rachète ainsi les 9,5 hectares restant à IDEA, puisqu’elle était déjà propriétaire du reste de la Motte. En tout, près de 19 hectares sont maintenant à la charge de la commune. "C’était une opération importante pour la Ville", commente la bourgmestre, Fabienne Winckel. "C’est un lieu naturel, qui mérite d’être exploité à sa juste valeur. Nous sommes satisfaits de cette acquisition."

Le monticule, formé par la terre accumulée pour arriver à la pierre bleue enfuie, est issu de l’activité des carrières. Comme les terrils dans la région du Borinage, les mottes sont un endroit de rencontre entre la faune et la flore. "L’objectif est d’allier cette énorme parcelle naturelle, avec un passage prévu pour les Sonégiens qui voudraient s’y balader", explique Fabienne Winckel. "C’est un lieu magnifique, avec la végétation et les animaux. Il y a beaucoup de sangliers, de chevreuils et de batraciens. On ne veut pas être intrusifs."

La semaine dernière, les services de la Ville ont visité les lieux afin d’imaginer les projets possibles. Même si elles sont toujours en réflexion, les idées ne manquent pas. La majorité souhaite également conserver le secteur carrières encore en activité. "Il représente l’ADN de notre entité, c’était une évidence de garder cette partie industrielle, qui a un grand potentiel", ajoute la bourgmestre.

Les détails ne sont pas encore mis au point, mais le lieu devrait faire l’objet d’une sécurisation. Avec un tel espace, il n’est pas impossible de s’y perdre. C’est pourquoi une équipe se chargera de baliser l’endroit, avant le passage de personnes. Un projet qui a été validé par l’ensemble des partis, PS, MR, Ecolo et Ensemble.