Une nouvelle fois, les Sonégiens ont été privés de leurs traditionnelles fêtes de Pentecôte. On vous l'annonçait la semaine dernière, la Ville a décidé d'annuler les célèbres évènements du week-end de la Pentecôte. Qu'à cela ne tienne, la pandémie n'arrêtera pas les Sonégiens de célébrer leur folklore.
 
L'office communal du tourisme et la Ville lancent leur premier concours d'affiche et invitent ses citoyens à redoubler de créativité. " Nous demandons aux artistes, mais pas que, d'imaginer ce que sera la nouvelle affiche collector de l'évènement", explique Caroline Maurey, chargée des relations médias. " Tout le monde peut y participer. Peintre, dessinateur, artiste ou simple passionné, les Sonégiens ne doivent pas hésiter." Seuls les agents communaux ne peuvent pas introduire un dossier. Les mineurs d'âge sont également autorisés à participer, à condition qu'ils aient obtenu l'aval des parents.

Les projets peuvent être déposés jusqu'au 13 avril à l'office communal. Les artistes ont carte blanche, un seul élément doit figurer sur toutes ces affiches : "Pentecôte 2021". Un simple visuel mettant en scène la pose du pavois et/ou de la procession de Saint-Vincent est demandé. Et le gagnant recevra 500 euros de chèques cadeaux. "Ils sont à dépenser dans les commerces locaux", déclare Caroline Maurey. "C'est non seulement une belle façon d'exposer un artiste de chez nous mais aussi d'aider le commerce local en ces temps difficiles.

L'illustration gagnante sera également mise en vente à l'office du tourisme pour les festivités de la Pentecôte. Un jury sélectionnera le visuel le plus représentatif du célèbre folklore. "C'est l'ensemble des acteurs qui le composeront", commente Caroline Maurey. "La confrérie, des arts, du monde associatif et la communication se réunira le 14 avril et le 19 avril pour choisir le grand gagnant."

À l'instar des autres communes du centre comme Chapelle, tout est mis en oeuvre pour faire vivre le folklore. D'autant plus que la procession fête ses cent ans cette année. Le Grand tour vient d'ailleurs d'être reconnu "chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel" par la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

Des alternatives sont actuellement réfléchies pour que les Sonégiens puissent vivre le week-end autrement. "La Confrérie proposera de pavoiser toute l’entité avec les oriflammes tout spécialement créées pour le Centenaire", a écrit la Ville. "Comme traditionnellement, le Comité de la Procession mettra ses oriflammes en location pour les Sonégien.ne.s qui souhaitent pavoiser." De son côté, la commune est également en pleine réflexion pour proposer des évènements alternatifs lors de ce week-end, si précieux aux habitants de la commune.