Les célébrations devront être limitées et pourtant, l’envie de festoyer ne manque pas au sein de la Confrérie Saint-Vincent. En effet, la Fédération Wallonie-Bruxelles vient de reconnaitre le Grand Tour Saint-Vincent à Soignies comme chef d’œuvre du patrimoine orale et immatériel. Une décision accueillie « avec beaucoup d’enthousiasme par les cinq associations porteuses de la candidature. » En dépit du confinement, la réponse n’aura donc pas tardé : la candidature n’avait été introduite qu’en janvier dernier.

Le Grand Tour Saint-Vincent est un événement important dans la région. Chaque lundi de Pentecôte, depuis 1262, la communauté sonégienne se donne rendez-vous pour célébrer ses racines et affirmer son identité autour de la châsse du saint patron. Celle-ci est portée à l’épaule par des "confrères" tout autour de la ville, au départ de la collégiale romane Saint-Vincent.

"Cela n’a pas échappé à la Fédération Wallonie-Bruxelles qui vient de le reconnaître officiellement : le Grand Tour, alliant fidélité à ses origines et créativité pour se régénérer, conserve une grande capacité de mobilisation", explique-t-on du côté de la Confrérie. Cette année 2020 aura pourtant été très particulière. Crise oblige, la manifestera n’a pu avoir lieu, ce qui n’était jamais arrivé, pas même durant les deux guerres mondiales. 

La reconnaissance par la Fédération Wallonie-Bruxelles du Grand Tour comme "chef-d’œuvre" de patrimoine vivant porte sur l’ensemble des traditions qui y sont liées entre l’Ascension et le mardi de Pentecôte. Ceci inclut au premier chef la Procession historique qui accompagne "en grande pompe" le retour des reliques à la collégiale à l’issue du Grand Tour. La Pentecôte 2021 sera une édition spéciale pour fêter le centenaire de la Procession historique, associant « tableaux vivants » évoquant l’histoire du saint, formations musicales, délégations de paroisses, groupes de cavaliers, etc.

"Les associations porteuses de la tradition, dont la Confrérie Saint-Vincent forte de plus de 750 membres, rappellent que chacun, Sonégien ou non, est bienvenu au Grand Tour, quelles que soient ses convictions et motivations à y participer."