À partir du 22 avril, les Sonégiens diront progressivement adieu aux sacs blancs pour les sacs verts et moka. La Ville de Soignies propose un échange entre les anciens et les nouveaux rouleaux depuis cette semaine. Un changement, qui n’est pas vu d’un très bon œil par certains habitants.

L’un des principaux points de discorde est le changement de contenance. Habitués aux sacs de 60L, les Sonégiens déplorent la réduction à 50L, qui entrainerait l’achat de nombreux rouleaux. "Ça peut paraître injuste au premier abord, mais c’est loin d’être le cas", précise Belinda Demattia, responsable communication d’Hygea. "Le nouveau tri permet d’alléger le poids des déchets qui étaient contenus dans le sac blanc. Le moka est uniquement réservé aux déchets non recyclables. Les déchets organiques comme ceux de cuisine sont maintenant séparés, et le nouveau sac bleu peut accueillir plus d’emballages plastiques." Huit kilos de déchets d'emballages ménagers en plastique par an vont ainsi quitter le sac d'ordures ménagères, ce qui permettra de recycler davantage.

Une solution profitable pour l’environnement, mais aussi pour le portefeuille des habitants. Les plus grands sacs moka coutent 10 euros le rouleau. Alors que les sacs bleus PMC sont en vente dans les commerces locaux au prix de 2,50 euros pour un rouleau de 20 sacs. "Les habitants vont vite se rendre compte que les sacs PMC seront plus nombreux que les mokas", explique l’intercommunale. "Ils économiseront davantage, par rapport à avant."

Certains Sonégiens ont également pointé un problème au niveau de la solidité des sacs moka. "Il est impossible de les remplir entièrement parce qu’ils craquent très rapidement", peut-on lire sur les réseaux sociaux. Une déclaration qui étonne l’intercommunale Hygea. "Ces nouveaux sacs sont déjà d’application à Binche et à Écaussinnes, et on n’a jamais eu de retour particulier sur une fragilité des sacs", déclare Belinda Demattia. "Nous vous assurons qu’aucun changement n’a été procédé concernant les matériaux. Ils ont les mêmes caractéristiques." Toutefois, de mauvais lots peuvent se retrouver à la vente dans les magasins locaux. Dans ce cas, l’intercommunale conseille aux riverains de les retourner aux points de vente.

Une période d’adaptation a été mise en place pour faciliter la transition à Soignies. Du 22 avril au 30 juin prochain, les citoyens auront la possibilité d’ utiliser les deux sacs pour permettre d’écouler progressivement les anciens sans perte d’argent pour les Sonégiens.