Ça se précise pour la salle de sport de Naast. En 2019, la Ville avait annoncé son intention de construire une toute nouvelle infrastructure sportive pour le club de football, RSC Naast.L’auteur de projet avait été désigné au conseil communal, et depuis, le projet a suivi son cours. Mais où en est le dossier ?

La semaine dernière, le collège communal a reçu une demande de permis d’urbanisme pour la conception de la salle. Et bonne nouvelle pour les Naastois, le projet est désormais bien ficelé. Le bâtiment sera accolé à celui déjà existant du club, à la rue Max Fasiaux. Ce dernier aura à sa disposition une belle surface de plus de 300 m2, avec au rez-de-chaussée des sanitaires et trois locaux de rangement. Un accès sera également dressé pour les vestiaires. À l’étage, les visiteurs pourront s’installer à l’espace buvette, qui servira régulièrement de salle de réunion.

Les travaux de la construction de la salle devraient être réalisés sur fonds propres. C’est en tout cas l’objectif de la Ville de Soignies ! Le montant de l’investissement ? 993 000 euros. "C’est également un projet qui nous tient particulièrement à cœur", explique la bourgmestre, Fabienne Winckel. "Notre école communale de Naast avait besoin d’une salle de sport, car l’école devient trop petite."

L’idée est de mutualiser l’espace afin qu’elle soit exploitée par l’établissement communal la journée, et par les clubs sportifs les soirées et les week-ends. "Pour le moment, nous avons le hall omnisport, la salle de l'Athénée, celle du Collège, le dojo communal ainsi que les maisons de village qui sont parfois utilisées pour des activités sportives. Mais nos salles sont vraiment saturées. C'est donc devenu important de créer une nouvelle salle", avait confié la bourgmestre au lancement du projet.

Il y a un mois, une nouvelle salle omnisport était justement inaugurée derrière les bâtiments scolaires de l’E.E.P.S.I.S. Les petits avaient ouvert le bal pour les stages de Pâques. Depuis, des clubs de sport disposent également de la salle pour s’y entraîner. Même si la date de début des travaux n’est pas encore connue à l’heure à laquelle nous écrivons ces lignes, l’objectif est que le projet aboutisse avant la fin de la mandature, soit en 2024. Le plan est, en tout cas, sur la bonne voie…