Centre

Le propriétaire des lieux a inhalé de la fumée et a dû être transporté vers l'hôpital.

En cette période caniculaire, la tentation de laisser tourner les ventilateurs à plein régime de jour comme de nuit est forte. Malheureusement, l’utilisation de ces appareils électriques comporte des risques, comme en témoigne l’incendie dont a été victime un couple originaire de Soignies. Leur habitation, située rue Grégoire Wincqz, a en effet été touchée par le feu.

Il était un peu plus de 16h30 lorsque les pompiers et la zone de police de la Haute Senne étaient appelés sur place ce mardi. À leur arrivée, les pompiers ont constaté que le feu avait pris au niveau du premier étage, en fait au niveau de la chambre parentale, à cause d’un ventilateur posé au sol. Le parquet a été endommagé. En tenant d’éteindre le début de brasier, le propriétaire a été intoxiqué.

Il a finalement été pris en charge et transporté vers l’hôpital pour recevoir les soins adéquats. Son épouse est arrivée peu de temps après et a été avertie du transfert de son compagnon.