Le ministère public a requis, mercredi, devant le tribunal correctionnel du Hainaut, division de Mons, une peine de quatre ans de prison ferme contre un Louvièrois poursuivi pour une tentative d'extorsion, avec arme, qui a eu lieu la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, peu avant cinq heures, devant un distributeur de billets dans la cité des Loups, rue Sylvain Guyaux. 

Le prévenu est âgé de 36 ans. Détenu préventivement depuis le 4 janvier dernier, il est en état de récidive. Il a été condamné plusieurs fois pour des vols avec violence. Le 22 février dernier, le tribunal lui a infligé une peine de 40 mois de prison ferme dans le cadre d'un trafic de produits stupéfiants, mais il a fait appel.

La nuit des faits, l'homme était en possession d'un couteau. Il a porté un coup dans le flanc gauche de la victime, laquelle a réussi à prendre la fuite pour se rendre à l'hôpital et y recevoir des soins médicaux. Ses jours étaient potentiellement en danger, selon l'avocat de la partie civile. L'agression a été filmée par les caméras de vidéosurveillance de la banque. "Le prévenu a modifié son apparence, en élevant sa doudoune, pour échapper à une interpellation de la police", a déclaré le procureur.

Le prévenu a déclaré au juge d'instruction qu'il cherchait, cette nuit-là, de la colle pour réparer son couteau. Toutefois, selon plusieurs témoins auxquels il s'était confié peu de temps avant les faits, il était nerveux, car il cherchait de l'argent pour acheter de la cocaïne. La défense a plaidé une requalification en coups et blessures volontaires, car la scène ne serait qu'une banale bagarre. "Le premier coup a été porté par la victime", a déclaré Me Mairiaux qui a plaidé un sursis probatoire.

Avant de prononcer un jugement, le tribunal a souhaité visionner les images enregistrées par la caméra de la banque. Le dossier a dès lors été mis en continuation à quinzaine.