La Ville de La Louvière avait annoncé́ à plusieurs reprises, dont au conseil communal, sa volonté de racheter le parc Boël afin de l’ouvrir au public. Le conseil communal a d'ailleurs prévu 500 000 euros pour l'acquisition dans son budget 2022. En réponse à une question écrite du député François Desquesnes du 2 février dernier, le Ministre Willy Borsus avait indiqué qu’un groupe de réflexion existait depuis fin 2021, mais qu’aucun aspect pratique et budgétaire concret n’avaient été abordés.

Trois mois plus tard, le Chef de Groupe Les Engagés, François Desquesnes, s’inquiète du "silence radio" qui règne encore au Gouvernement wallon. Ce mercredi matin, il a donc demandé de plus amples informations quant à l’évolution du dossier mais aussi à la possibilité d’ouvrir le parc aux citoyens Louvièrois.

"Le groupe de réflexion travaille toujours sur le dossier du parc Boël avec pour volonté d’envisager les différentes pistes d’affectations du site", annonce le Ministre Borsus. "Plusieurs scénarios sont envisagés, accompagnés d’une analyse de faisabilité et d’une étude des pistes de financement. La piste privilégiée reste l’acquisition du parc par la Ville de La Louvière mais rien de concret n’est encore décidé."

La perspective de permettre aux Louvièrois de profiter d’une partie du parc est ouverte. Le parc pourrait d'ailleurs déjà être ouvert provisoirement afin d’évaluer la faisabilité de ce projet. Les Louvièrois devraient ainsi pouvoir bénéficier du seul espace vert de la ville.