La patience reste de mise, comme malheureusement trop souvent lorsqu’il s’agit de travaux routiers. Entrepris le 8 juin dernier, les travaux de réhabilitation du pont de l’échangeur d’Houdeng-Goegnies surplombant l’autoroute E42/A15 se poursuivent… Et se poursuivront plus longtemps que prévu, au grand dam des automobilistes, parfois contraints d’allonger leur temps de trajet.

"Initialement, les travaux devaient être entrepris de manière provisoire au niveau des joints de dilation du pont de l’échangeur", confirme Héloïse Winandy, porte-parole de la Sofico. "Dans le cadre de ceux-ci, les équipes ont constaté des dégradations plus conséquentes et il a été décidé de procéder, de manière préventive, à la fermeture de l’ouvrage."

Les équipes ont également constaté un soulèvement de la structure lors du passage de charrois lourds. "Tout le système anti-soulèvement, en béton, en plus de certains appuis défectueux, sera remplacé. Ce n’était pas prévu de base, ce sont des travaux supplémentaires qui sont en cours de planification. Nous n’avons malheureusement pas de calendrier établi à ce stade."

Les équipes restent tributaires des conditions climatiques pour certaines manœuvres et ces derniers mois, la météo a quelque peu joué les troubles fêtes. "Nous n’avions pas annoncé de date de fin de chantier mais il est certain que les délais sont revus à la hausse. Nous comprenons l’embarras que cela engendre mais cette mesure est prise pour des raisons de sécurité."

L’objectif reste bien sûr de rouvrir le pont à la circulation aussi rapidement que possible. Car si les automobilises ont toujours la possibilité de monter ou de quitter l’autoroute depuis l’échangeur, ceux qui circulent sur le pont, au niveau du chemin de Familleureux, sont contraints d’adapter leur itinéraire en empruntant des déviations. Et pour certains d’entre eux, la coupe est pleine.