Le Pouic-Pouic, à Chapelle-lez-Herlaimont, conserve son étoile.

Le guide Michelin 2020 a dévoilé ses nouvelles tables étoilées ce lundi, lors de sa traditionnelle cérémonie annuelle à Gand. L'édition 2020 du célèbre guide rouge reprend 150 adresses d'hôtels et 926 de restaurants. Parmi ces restaurants, sept ont reçu pour la première fois une étoile (sur 114 au total) et un seul établissement a obtenu une deuxième étoile (sur 24 au total). Pour les autres restaurants déjà étoilés, c'est le statu quo. Ce qui est en soi déjà une très belle forme de réussite.

C'est le cas pour les trois établissements de la région du Centre qui possédaient déjà une étoile dans les précédentes éditions du guide. Le Pilori, à Ecaussinnes, conserve ainsi son étoile acquise en 2016. Idem pour le Gré du Vent, à Seneffe, qui l'avait obtenue en 2014. Quant au Pouic-Pouic, à Chapelle-lez-Herlaimont, il garde aussi l'étoile décrochée dans l'édition 2012 du guide rouge. De quoi évidemment donner le sourire aux chefs Philippe Santangelo (Pouic-Pouic), Michel Van Cauwelaert (Le Pilori) et Stéphanie Thunus (Au Gré du Vent).