Il y a du nouveau dans les rues de Manage. Wendy et Alexis, deux habitants de l’entité, lancent leur propre club canin. Un projet qui n’en est qu’à ses débuts, mais qui est prometteur. En effet, les cours ont débuté dans le courant du mois de mars sur un terrain privé. Mais les ambitions du couple vont plus loin, avec la préparation d’un espace plus grand pour les différents cours proposés.

Et si le couple ne vous est pas inconnu dans le monde canin, c’est parce que Wendy et Alexis sont tous deux moniteurs au club canin de Neufvilles. Depuis plusieurs années maintenant, le couple a accumulé de l’expérience et se sent prêt à s’envoler de leurs propres ailes. "On est de véritables passionnés et ça nous semblait être la suite logique", explique Wendy Van der Heyden. "Mon compagnon est dans le sport canin depuis 8 à 10 ans, et c’est lui qui m’a donné cet amour d’enseigner. On a emménagé à Manage, et l’occasion s’est présentée."

Le club de Wendy et Alexis propose des cours pour les plus jeunes animaux à quatre pattes. Une école pour les chiots entre deux et six mois pour apprendre les bases de l’éducation comme les codes canins. "Dans ces cours, nous expliquons comment manipuler l’animal pour le vétérinaire comme lui faire ouvrir sa gueule pour montrer ses dents", ajoute Wendy. "C’est aussi l’occasion de créer une réelle complicité avec son chien et le sociabiliser un maximum aux autres races, et même aux humains."

Pour les plus âgés, les cours programmés s’orientent vers le sport canin. Compétiteurs tous les deux avec leurs propres chiens, il semblait logique de prendre cette direction. "Nous proposons des cours d’agilité par exemple", poursuit Wendy. "Toutes les races sont évidemment autorisées. Nous demandons simplement que le chien soit un minimum sociabilisé pour les plus grands. On réalise un rapide test lors de la première session en les lâchant ensemble sous surveillance et sur un terrain clôturé. C’est important pour ne pas perturber le cours après."

Et étonnement, le concept séduit pas mal d’enfants. "Nous avons six enfants de 7 à 14 ans qui viennent régulièrement avec leur chien", constate la monitrice. "On n’en voit pas autant dans les autres clubs de la région. Nous, on adore ça ! Ça demande d’autres consignes, parce que les enfants se démotivent plus vite et les explications doivent être plus claires. Nous pensons à créer des cours spécialement pour enfants, en diversifiant les activités."

Le couple ne souhaite pas encore communiquer sur le lieu du futur terrain du club. Toutefois, le projet se précise : le terrain devrait recevoir les premiers chiens d’ici juillet ou août.