Bonne nouvelle pour les personnes souhaitant aller se faire vacciner. Suite à une interpellation de Sophie Pécriaux (PS) au ministre wallon Henry, en charge de la mobilité, ce dernier a confirmé qu'un numéro vert serait prochainement en service pour permettre à chacun d'aller se faire vacciner en bus, tram ou métro. " La Centrale Régionale de Mobilité finalise les derniers préparatifs pour que le numéro vert unique pour le citoyen soit opérationnel et permette ainsi aux personnes qui ont besoin d’un service de transport personnalisé d’en faire la demande", a expliqué le ministre. " Les centrales locales de mobilité assureront quant à elles l’information aux citoyens convoqués dans les centres de vaccination et il sera proposé l’offre de transport la plus adéquate possible."

Cette offre complémentaire se veut particulièrement pertinente dans les zones rurales, là où précisément la densité de population est plus faible. Dans d’autres cas, elle peut être intéressante comme à Seneffe, où aucune ligne de bus ne dessert en direct la ville aux centres de La Louvière et de Soignies. Le citoyen pourra ainsi faire part de sa demande via un numéro vert, les communes serviront de relais pour l'information, et une suggestion de déplacement la plus adéquate possible sera proposée.

Pour couvrir au mieux l’ensemble des zones, une analyse avait été lancée auprès de l’opérateur de transport de Wallonie et à l’administration du ministre Henry pour établir un état des lieux de la desserte des centres de vaccination, majeurs et de proximité. Il en ressort que la situation serait disparate en fonction des localités. C’est pourquoi la mise en place d’éventuelles nouvelles lignes de bus avait été abordée.

"Il faut reconnaître que cela ne pourra se faire qu’à la marge à l’échelle de la Région wallonne", a ajouté le ministre wallon dans une réponse écrite. "En effet, il faut savoir que créer une ligne de bus est un travail qui prend plusieurs mois. Il s’ agit de créer un tracé, d’y affecter des conducteurs, du matériel roulant (lorsque ceux-ci sont disponibles), de calculer les temps de parcours et de battement... C’est ainsi que, si des renforts d’offre devaient avoir lieu, il s’ agira plutôt d’un service de navette entre deux points, d’arrêts supplémentaires ou de renforcements de lignes existantes."

La gratuité des transports publics aux centres de vaccination a d’ailleurs été accordée depuis le début de la campagne. Pour en bénéficier, le voyageur doit se munir de la confirmation du rendez-vous. Le numéro vert devrait ainsi faciliter les démarches.