C’est une excellente nouvelle pour celles et ceux qui aiment leur territoire et qui ont envie de le (re)découvrir. Dans le cadre d’un plan de relance de l’économie touristique, la fédération du tourisme de la province de Hainaut propose un pass gratuit aux habitants de la province. Une action qui devrait en ravir plus d’uns et surtout, permettre au secteur touristique, fortement touché par la crise du covid-19 et ses conséquences, de retrouver un peu le sourire.

"Ce tout nouveau pass vise à donner un vrai coup de pouce au tourisme de proximité", insiste-t-on du côté de la province de Hainaut. "Il donne à toutes celles et ceux qui ne partent pas en vacances cette année, la possibilité de découvrir, à des conditions avantageuses, des richesses, souvent insoupçonnées, situées à deux pas de chez eux." Un large panel de partenaires s’est d’ores et déjà manifesté pour participer à l’opération.

Qu’il s’agisse d’attractions touristiques, de musées, de parcs de loisirs, de producteurs ou encore d’hébergements, difficile de ne pas trouver son bonheur le temps d’une escapade, courte ou plus longue, en solo, en famille ou encore entre amis. "Que vous soyez un amoureux de la nature, un accro aux sensations fortes, un amateur d’art et de patrimoine ou encore un gastronome, vous trouverez toujours une offre correspondant à vos envies."

La promesse est belle et seules deux conditions doivent être remplies pour obtenir le précieux sésame : être domicilié dans le Hainaut et avoir plus de 18 ans. Les personnes intéressées devront simplement se manifester en adressant un e-mail à federation.tourisme@hainaut.be en mentionnant « demande pass », en téléphonant au 065/36 04 64 ou encore en remplissant le formulaire en ligne via www.passhainaut.be. Après vérification, le pass sera envoyé par voie postale et sera valable pour tous les membres de la famille renseignés sur la carte.

On précisera encore que le pass n’a pas de limite dans le temps et que l’offre est amenée à s’étoffer. Les visites doivent en revanche se dérouler dans le respect des normes sanitaires actuelles et sous réservation, des quotas d’accueil sur certains sites pouvant être fixés.