L'image est une tomodensitométrie (un scanner) qui peut paraître banale. Mais en y regardant de plus près, on se rend vite compte qu'elle ne l'est pas. De multiples zones blanches sont visibles. Ce sont des lésions provoquées par le Covid-19. En réalité, plus ces opacités sont marquées et étendues, plus la pneumopathie est sévère. Dans ce cas-ci, elle l'est, malheureusement. Ces poumons et cette poitrine sont celles d'un patient de 69 ans hospitalisé au CHU Tivoli. Et l'image va symboliquement faire le tour du monde.

La revue américaine National Geographic a en effet choisi ce cliché pour illustrer la Une de son édition du mois de novembre. Le magazine vient d'être publié, dans sa version anglophone, dans tous les points de vente des Etats-Unis. La traduction en français sera quant à elle bientôt disponible en Belgique et dans tous les pays francophones. Dans chacune des versions, il sera possible d'y découvrir un reportage photographique réalisé en partie au CHU Tivoli.

Le photographe indépendant belge Cédric Gerbehaye a poussé les portes de l'hôpital louviérois ainsi que d'autres établissements du pays durant la première vague de la pandémie. Via plusieurs clichés en noir en blanc, il a souhaité faire transparaître le travail considérable et ô combien pénible des équipes médicales. "Stéthoscope, visière, combinaison corporelle: ces affaires essentielles dans la lutte contre la pandémie ont été jetées devant un hôpital de La Louvière, par un médecin qui s'est déshabillé entre l'ambulance et la salle d'urgence. Un effort pour éviter une nouvelle contamination", légende-t-il par exemple pour l'une des photos les plus expressives.

Le reportage complet de National Geographic a été réalisé par plusieurs photographes dans cinq pays très éloignés les uns des autres où la pandémie de Covid-19 a été vécue différemment. Outre la Belgique, on retrouve des témoignages de Jordanie, du Kenya, d'Indonésie et des Etats-Unis. 

"Nous sommes très fiers d’avoir fait partie de cette aventure", commente le CHU Tivoli. "Que ces quelques images fassent partie d’un hommage rendu aux victimes du Covid, à leurs proches et aux professionnels de la santé, provenant de tous types de structures et en particulier aujourd’hui du CHU Tivoli."

© National Geographic