Faustin-Archange Touadera a découvert Roosens Bétons et Wanty.

Le président d'une nation de passage dans notre région. Ce n'est évidemment pas tous les jours qu'un tel événement se produit. C'était pourtant le cas ce vendredi avec la venue de Faustin-Archange Touadera, Président de la République Centrafricaine. Invité par le Gouverneur de la Province de Hainaut, Tommy Leclercq, le Président a passé sa journée en visite officielle et économique afin de découvrir la force entrepreneuriale de la région.

Faustin-Archange Touadera a débuté la matinée en découvrant les installations de Roosens Bétons à Seneffe. Il a ensuite pris la direction de Binche pour visiter l'entreprise Wanty. Durant une heure, le Président et sa délégation ont pu visiter l’atelier mécanique. "C’est la première fois de son histoire que notre groupe à l’honneur d’accueillir un Président en fonction", ont confié Christophe Wanty et Benoit Soenen à l’issue de la visite. "Nous avons profité de cette occasion pour lui présenter notre expertise dans les métiers de l’infrastructure."

© Wanty

Actif en Belgique, en France, aux Pays-Bas ou en Allemagne, Wanty n'a jamais a déjà sondé le marché africain par le passé mais sans qu’aucun projet ne puisse être finalisé. Cette visite économique ouvrira peut-être de nouvelles perspectives.... "Nous sommes des entrepreneurs et nous avons toujours eu cette volonté d’entreprendre et de relever de nouveaux défis."

Après cette découverte, la délégation emmenée par Tommy Leclercq a pris la direction de Mons pour rejoindre le Collège provincial et une centaine d'entrepreneurs qui l'attendaient à la Maison de la Réunion. Faustin-Archange Touadera a alors pris la parole lors de ce déjeune-conférence organisé par le Business Club du Cercle de la Réunion. Cette rencontre avait pour but de favoriser le networking et les relations B2B entre les entrepreneurs hennuyers et la République Centrafricaine. La journée protocolaire s'est finalement terminée au Palais provincial.

"La République centrafricaine sort d'une période de crise", a expliqué le président Touadera. "Le pays est en train de retrouver de la stabilité et la paix. Aujourd'hui, nous pensons que l'origine de la crise a été due à un manque de développement. Notre vision est de concrétiser le potentiel de notre pays. Le secteur privé peut créer de la richesse et donner de l'emploi à la jeunesse."

D'une taille vingt fois supérieure à la Belgique, la République Centrafricaine possède une population estimée à 6 millions d’habitants. Là-bas, les perspectives d’investissement et les filières de développement pour nos entreprises s'avèrent nombreuses. D'où l'organisation de cette visite exceptionnelle.

© Wanty

© DR

© DR