Le projet vient d'être présenté aux riverains.

Le quartier des Aulnées n'a pas fini de se transformer. Après l'arrivée du centre-commercial Les Archers et la construction d'un nouveau rond-point (qui sera terminé le 8 juin), c'est un véritable petit village dans la ville qui s'apprête à voir le jour à cet endroit situé à quelques dizaines de mètres de la gare de Soignies. Un projet prévoit la construction de 499 appartements et 65 maisons unifamiliales. Mais aussi d'aires de jeux, de quatre conciergeries, d'une crèche, de bâtiments réservés aux professions libérales ou à des petits commerces et de 827 places de stationnement pour les résidents dont 556 places souterraines.

La réalisation de ce projet est portée par Delzelle SA et Urban Architectes. Il a été présenté ce mardi soir aux riverains du quartier des Aulnées. "Ce quartier avait déjà fait l'objet d'une demande de permis en 2016 dans le cadre du projet plus global de la zone d'aménagement communal concerté (ZACC)", explique Anthony Seutin, architecte au bureau Urban Architectes. "Le permis avait été octroyé par le fonctionnaire délégué en janvier 2018 mais avait été cassé en recours. Nous le réintroduisons avec quelques modifications : moins de logements, plus de locaux communautaires, un lifting architectural, l'installation de conteneurs enterrés, etc."

Une quarantaine de riverains étaient présents pour assister à la présentation de cet avant-projet. "Nous avons entendu toutes les remarques des riverains. Chacun est venu avec des questions bien précises. Il est vrai qu'il y a eu de l'opposition par rapport à la mobilité. Mais il faut se rendre compte que c'est un quartier nouveau qui sera exemplaire à ce niveau-là : des liaisons cyclo-piétonnes vers la gare, des places de parking souterraines, beaucoup d'espaces verts. C'est un projet intégré où il sera possible de travailler, faire ses courses et se balader à pied ou à vélo."

Le dossier sera désormais adapté en fonction des recommandations avant de déposer la demande de permis à la commune. Une enquête publique de 30 jours sera alors lancée tandis que divers instances devront se prononcer. Ce n'est qu'une fois ces différentes étapes franchies que la construction pourra débuter. Tout comme la commercialisation par Delzelle SA. "Il y aura des petits studios et des appartements plus luxueux mais l'ensemble veut qu'il y ait des logements de tous types accessibles à la population moyenne de Soignies", assure Anthony Seutin.